VIDEO - "Parlez le vrai alsacien ! C'est pas possible d'entendre ça, on ne comprend rien"

Rund Um, l'émission de France 3 Alsace fête ses 30 ans. L'occasion pour l'équipe de décortiquer nos langues respectives car, faut-il le rappeler, il n'y a pas un mais DES alsaciens.

Judith Jung (de l'Alsace bossue) et Régine Wilhelm (de Schleithal, le plus long village d'Alsace), journalistes à France 3 Alsace et notamment pour l'émission "Rund Um" qui fête ses 30 ans.
Judith Jung (de l'Alsace bossue) et Régine Wilhelm (de Schleithal, le plus long village d'Alsace), journalistes à France 3 Alsace et notamment pour l'émission "Rund Um" qui fête ses 30 ans. © France Télévisions.

"Vous ne pourriez pas parler le vrai alsacien ?", "Mais elle vient d’où elle pour parler comme ça ?!", "Mais c’est pas de l’alsacien?!"… Quasiment chaque jour sur les réseaux sociaux, les journalistes de Rund Um se font épingler (parfois pas gentiment) par des internautes qui trouvent que Judith Jung parle le lorrain et pas l’alsacien, que Muriel Kaiser parle trop le suisse, que l’alsacien de Régine Willhelm c’est de l’allemand… Il n’y a guère que Sabine Pfeiffer qui parle le strasbourgeois donc un alsacien quasi "universel", qui trouve grâce à leurs yeux.

Pour les 30 ans de Rund Um, nous avons donc décidé de décortiquer nos langues respectives car sachez-le, il n’y a pas un, mais DES alsaciens. Ils portent même des noms savants : francique méridional, bas-alémanique du nord ou du sud, francique rhénan… Sans compter le fait que l’alsacien change de village en village même si les communes ne sont distantes parfois que de quelques kilomètres. Prenez le mot cheval par exemple, on dira "Gaul" à Schleithal mais "Ross" à moins de 6 kilomètres de là, à Hunspach.

Bref, vous ne le saviez peut-être pas, mais l’Alsace c’est la tour de Babel. En tendant l’oreille et en faisant un petit effort de concentration, les Alsaciens devraient pouvoir comprendre tous les alsaciens. C’est donc un voyage linguistique que nous vous proposons. Et pour ceux qui, sur les réseaux nous disent : "Parlez français !", je réponds : "ich red wie ma de Schnawel gewachse isch!" ( "je parle comme le bec m’a poussé") Vous n’avez qu’à lire les sous-titres."

Et vous, quel alsacien parlez-vous ?

Retrouvez tous les reportages des 30 ans de Rund Um ainsi que notre série Frach oder Frech.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société