Plaques d'immatriculations, les Alsaciens ont choisi le ACoeur

La création de la Collectivité européenne d'Alsace, le 1er janvier 2021, a permis aux Alsaciens de choisir leur marqueur de plaque d'immatriculation. Le Acoeur, qui associe un coeur au A d'Alsace a été plébiscité. Il sera apposé sur les plaques d'immatriculation au dessus du numéro du département.
Le choix des Alsaciens s'est fixé sur le marqueur "ACoeur"
Le choix des Alsaciens s'est fixé sur le marqueur "ACoeur" © Conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin
Les Alsaciens ont choisi le marqueur de leurs plaques d’immatriculation : ce sera le Acoeur ! Ils avaient le choix entre le blason alsacien rouge et or, le drapeau historique en rouge et blanc et un coeur qui rappelle un bretzel dans lequel est imbriqué le A de Alsace. Plus de 58000 personnes ont voté en ligne ou par courrier postal. 

Le symbole Acoeur a été choisi par 43,45 % des votants, contre 36,59 % pour le blason et 19,96 % pour le Rot un Wiss. C'est donc le Acoeur qui figurera à compter du 1er janvier 2021, date de la création du CeA (Collectivité européenne d'Alsace) sur les plaques d'immatriculation alsaciennes officielles. Il sera apposé au-dessus des numéros de départements 67 et 68 pour ceux qui le souhaitent. Il n'y a rien d'obligatoire. 

Un symbole fort à plus d'un titre

Pour ceux qui attendaient avec impatience la création de la Collectivité européenne d'Alsace, c’est "un symbole fort pour accompagner la renaissance institutionnelle de l’Alsace."
Mais le coeur est aussi un symbole très ancien en Alsace. On le trouve gravé sur les poutres des maisons à colombages, dessinés sur les coffres de mariage, creusés dans les volets, sans oublier les coeurs en tissu remplis de lavande qui embaument les armoires, ni les coeurs en métal ou en verre qui décorent les sapins de Noël.

Le vote pour choisir le nouveau marqueur a été proposé par Frédéric Bierry, président du  Conseil départemental du Bas-Rhin, et Rémy With, président du Conseil départemental du Haut-Rhin, ainsi que l’ensemble des conseillers départementaux. Les votants ont eu tout le mois d'octobre pour se prononcer et choisir leur marqueur préféré parmi les trois suggestions.
 

Plus de 58 000 votants

"Cette campagne a connu un réel succès populaire" se réjouissent les élus. "55 077 personnes ont voté via Internet, 3 008 autres par courrier, papier libre ou coupon.

Les résultats de la consultation ont été validés et certifiés par huissier de justice, apprend-on dans le communiqué des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. 

"Fort du succès de cette consultation, ce modèle sera étendu à d’autres sujets qui préoccupent nos concitoyens et engagent l’Alsace" conclut le communiqué,  "la démocratie et la citoyenneté seront deux des piliers de la future CeA qui naîtra dans 60 jours."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société