"Poser un lapin" Connaissez-vous la véritable origine de l'expression ?

Vrai ou pas ? Notre langue est truffée d'expressions imagées. Connaissez-vous leurs origines ? Savez-vous quelles sont les expressions équivalentes dans d'autres langues ? La série "C'est pas vrai" vous propose de démêler le vrai du faux ?

Il est là, posé, le lapin !
Il est là, posé, le lapin ! © Florence Houvet

Quel est votre avis sur l'origine de l'expression "poser un lapin" ? On raconte, mais on ne sait pas trop qui est ce "on" que  c'est la déformation de "Tiens t'as qu'à déposer le pain sur la table". Au fil du temps, comme pour le fameux personnage de "Games of throne" Hodor, la phrase a fini par se simplifier. 

NON c'est pas vrai ! 

flof · Poser un lapin

L'expression signifie faire attendre quelqu'un, ne pas honorer un rendez-vous. À l'origine au XIXe siècle, cela signifiait ne pas payer la femme de petite vertu à qui on avait rendu visite.

Et ailleurs ? 

Si en France on peut aussi faire le pied de grue, en Angleterre on laisse quelqu'un debout, en Argentine on le laisse pendu et en Espagne on le plante là où on lui donne une plante à replanter... promesse de saison d'attente. Quant aux Belges, nos proches voisins ils posent une chèvre ou envoient leur chat. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter