Le premier miel de la Vallée de la Fensch

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre Thillot .

Protégés par leur habit, les apiculteurs de la Vallée de la Fensch sont venus récupérer, ce mercredi 20 juin, les premiers cadres des quatre ruches installées en mai dernier, dans le parc de la Communauté d’Agglomération. Le but est de faire du miel "So Fensch".

"Ne vous inquiétez pas, elles ne vous piqueront pas, elles sont gentilles. Vous pouvez vous rapprocher" nous rassure Pierre Tettamanti, président des apiculteurs de la vallée de la Fensch et du Pays Haut.



Plus facile à dire qu’à faire. Mais comme le dit si bien le proverbe : "les petites bêtes ne mangent pas les grosses." 



Quatre apiculteurs de la Vallée de la Fensch ont prélevé les cadres des quatre ruches multicolores, ce mercredi 20 juin 2018, installées en mai dernier, dans le parc de la Communauté d'Agglomération



Il s’agit ici de la récolte printanière.



Lorsqu’on tend l’oreille près de la maison des abeilles, on se demande comment elles font pour cohabiter. "Il y a plus de 60 000 abeilles dans une colonie" explique Pierre Tettamanti.







Le but est de partager au public le métier d'apiculteur de façon pédagogique. Les promeneurs peuvent observer les ruches, puisque le parc est ouvert à tout le monde.



Du miel "So Fensch"



"C’est une très bonne saison. Elles ont bien mangé" se réjouit Pierre Tettamanti.



A voir la tête crispé d’un des apiculteurs lorsqu’il a prélevé le cadre d’une ruche, on ne va pas le contredire. Les abeilles ont bien produit, et les alvéoles sont fournies. Un cadre plein peut peser plus de vingt-cinq kilos



Les apiculteurs souhaitent donc récolter autant de miel, composé à "60% d’acacia" selon eux.



Un label "So Fensch" a été créé l’an dernier pour ce nectar. "Du miel produit dans la vallée de la Fensch, par des Fenschois" se félicite le président des apiculteurs.



Devant les habitants des environs, les apiculteurs ont sorti le miel des alvéoles grâce à un extracteur.







La cire, qui recouvre les cadres, servira à faire des bougies.



En tout cas, le public est ravi : le miel est délicieux.



Les apiculteurs espèrent bientôt vendre leurs pots aux Fenschois et à la population avoisinante. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité