Le projet de blanchisserie nucléaire à Suzannecourt suscite émoi et indignation

Publié le Mis à jour le
Écrit par I.F avec A. Hébert
C'est sur ce site, à l'entrée de la commune de Suzannecourt, que la blanchisserie nucléaire pourrait s'installer.
C'est sur ce site, à l'entrée de la commune de Suzannecourt, que la blanchisserie nucléaire pourrait s'installer. © R. Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

En Haute-Marne, le projet d'implantation d'une laverie nucléaire à Suzannecourt fait polémique. A Saint-Dizier, une réunion publique a rassemblé les opposants au projet. De nombreuses questions restent en suspens et notamment les risques de contamination des eaux de la Marne et du Der.
 

Un terrain vague, à quelques centaines de mètres des habitations. C'est sur ce lieu que pourrait s'installer une blanchisserie nucléaire. Entendez par là, un immense bâtiment, servant à laver les combinaisons utilisées par les employés du nucléaire. La principale inquiétude est celui du risque de pollution de la marne et du lac de la der, situés à quelques dizaines de kilomètres. Une association de riverains s'est créée pour tenter de comprendre, poser toutes les questions. Pour l'heure, tous sont très inquiets de cette implantation à venir.
 

L'opposition au projet est grandissante

A terme, près de 1500 tonnes de linge pourraient être décontaminées chaque année sur le site de Suzannecourt. Un projet soutenu par la commune et qui permettrait de créer 40 emplois.

A Saint-Dizier, ce vendredi 11 janvier, une conférence sur la place du nucléaire dans le département était organisée. 130 personnes sont venues y assister avec dans l'assistance plusieurs élus opposés au projet. Certains dénoncent un risque pour le tourisme au Lac du Der. Mais également, un manque de communication, voire "une omerta", disent-ils, autour de ce projet.

Contacté, le maire de Suzannecourt n'a pas souhaité répondre à nos questions, estimant qu'il était trop tôt pour communiquer sur le sujet.
 
Le projet de blanchisserie nucléaire à Suzannecourt suscite émoi et indignation

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.