Quatorze comités sportifs demandent le retour des ligues d'Alsace dans une tribune

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
Du tennis sur terre battue, à Ostwald.
Du tennis sur terre battue, à Ostwald. © Jean-Marc Loos, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, MaxPPP

Une tribune a été signée par quatorze dirigeant(e)s de comités sportifs du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, et dévoilée ce mardi 16 novembre. Ses signataires demandent un retour aux ligues d'Alsace, disparues lors de l'émergence du Grand Est.

Du sport, oui, mais à un échelon plus local. Le retour à des ligues sportives d'Alsace (au lieu des actuelles ligues Grand Est qui ont émergé en 2016) est demandé dans une tribune dévoilée ce mardi 16 novembre.

Il y a quatorze signataires (tous les noms figurent dans la tribune visible dans le lecteur ci-dessous) qui "demandent d'avoir le choix". Le mouvement a été initié par le comité sportif du tennis dans le Haut-Rhin, présidé par Stéphane Thomann. "Le tennis a été le premier à faire la démarche, car nos clubs demandaient plus de proximité. C'est la même chose pour les autres disciplines, et je suis content que d'autres comités s'associent à cette démarche." 


Il prend l'exemple de clubs de natation alsaciens qui n'ont pas participé aux compétitions interclubs qui ont eu lieu à Charleville-Mézières (Ardennes), à plusieurs heures de route de l'Alsace. "On fait ça dans l'intérêt du sport, on a besoin de ce lien de proximité." Le district de football d'Alsace, un mastodonte de 80.000 licencié(e)s, a rejoint le mouvement. Les yeux sont donc rivés sur la décision que rendra Noël Le Graët, qui dirige la Fédération française de football (FFF).

Car la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, ne s'est pas opposée à ce désir de ligues d'Alsace. Seulement et seulement si, c'est la condition, la fédération nationale de la discipline concernée donne son accord.

Continuer à jouer ensemble quand même

Il s'agit vraiment d'avoir le choix, et non pas d'une velléité sécessionniste, rassure Denis Oehler, qui dirige le comité sportif du basket-ball dans le Bas-Rhin. "On désire simplement retrouver notre championnat d'Alsace, car nos équipes avaient l'habitude de jouer ensemble. Les effectifs du Bas-Rhin et du Haut-Rhin représentent 60% des licenciés du Grand Est. Nous demandons donc un retour à une entité alsacienne, c'est plus raisonnable. Mais cela n'empêche pas, dans un second temps, que nous participions aux compétitions à l'échelle du Grand Est : nous ne sommes pas fermés à la grande région."

Lui aussi pointe les trajets demandés pour les compétitions interclubs. Et leurs coûts, alors que les comités sportifs départementaux manquent d'argent. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.