Lorraine : réactions, hommages et rassemblements après les attentats de Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Pernin
© FTV Lorraine / Yves Quemener

Ce samedi 14 novembre 2015, de façon spontanée ou organisée des centaines de Lorrains se sont rassemblés dans les villes comme à Metz ou Nancy. Tous, dignement ont rendu hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont fait 128 morts et de très nombreux blessés à Paris.

Spontanément dans les rues des villes de Lorraine des centaines de personnes se sont rassemblées dans la journée du samedi 14 novembre 2011, quelques heures après les attaques terroristes simultanées qui se sont déroulées dans la nuit à Paris et provoqué la mort d'au moins 128 personnes.

A Nancy, Place Stanislas, 300 personnes ont formé le signe de la Paix en entonnant une Marseillaise, main dans la main. Une surveillance policière était présente mais discrète pour assurer la protection de ce rassemblement spontané.
durée de la vidéo: 01 min 26
Nancy : réactions et hommage après les attentats ©France 3 Lorraine

durée de la vidéo: 01 min 11
Nancy : Logo humain et Marseillaise Place Stanislas ©France 3 Lorraine

A Metz, un rassemblement était annoncé par la Mairie tandis que les habitants, dans la rue, réagissaient à ces attentats :
durée de la vidéo: 01 min 15
Réactions à Metz après les attentats de Paris ©France 3 Lorraine

La manifestation citoyenne dans la capitale lorraine s'est déroulée à partir de 15h au monument aux morts situé près de la porte Serpenoise et de l'entrée de l’autoroute A31 . 400 et 500 personnes étaient présentes pour faire part de leur tristesse et de leur compassion.
Des gerbes ont été déposées. Un moment emprunt de dignité, à peine troublé par la tentative de quelques énergumènes. 
durée de la vidéo: 01 min 31
Rassemblement à Metz en hommage aux victimes des attentats de Paris ©France 3 Lorraine

Dans toutes les communes de Lorraine, les drapeaux ont été mis en berne sur les bâtiments publics.

Les communiqués d'hommages
La Ville de Nancy s'associe au deuil national

"Après les actes de guerre perpétrés hier à Paris et face au drame national qui endeuille la France, la Ville de Nancy s'associe à la peine des parents et des amis des victimes.
Elle appelle les Nancéiens au calme afin de permettre aux forces de l'ordre d'accomplir leur difficile mission de protection dans les meilleures conditions, dans le cadre de l'état d'urgence décrété par le Président de la République.

Fidèle à sa tradition humaniste, et comme elle l'avait fait au lendemain des attaques de janvier 2015, la Ville de Nancy ouvrira dès demain et jusqu'à vendredi un registre de condoléances. Il sera mis à disposition dans le péristyle de l'Hôtel de Ville ce dimanche à partir de 10h et dans le grand hall de lundi à vendredi, aux heures d'ouverture des services municipaux (8h30 - 17h).

Le Conseil Municipal de ce lundi 16 novembre s'associera à la minute de silence demandée par le gouvernement. Il appelle les Nancéiens à la respecter, pour témoigner leur solidarité avec les victimes et affirmer leur attachement à la liberté, l'égalité, la fraternité et la la ïcité, autant de valeurs qui fondent notre civilisation et sont attaquées par le terrorisme islamiste. Il donne rendez-vous à 11h45 place Stanislas à toutes celles et ceux qui souhaiteront se ressembler et se recueillir.

En hommage aux victimes de ces attentats, Laurent Hénart, Maire de Nancy, et les membres du Conseil Municipal déposeront ensuite une gerbe devant l'Hôtel de ville.
"

Les vingt communes du Grand Nancy s’associent au deuil national

"Après les actes de barbarie commis hier à Paris et qui endeuillent la France entière, le Président du Grand Nancy et les maires des vingt communes de l’agglomération se sont réunis ce jour à 18 h au siège de la Communauté urbaine.

Dans un esprit d’unité et de convergence républicaines, les élus ont décidé d’un commun accord de s’associer au même moment et au plus près de leurs concitoyens au deuil national. Ainsi, ils appellent chacune et chacun à un rassemblement devant la mairie de sa commune, ou celle où il travaille, lundi 16 novembre à 12 h, pour témoigner son attachement aux valeurs de la République autour desquelles nous devons, plus que jamais, nous unir. Les sirènes sonneront à 11 h 50.
"


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.