Réseaux sociaux en Lorraine : comment les forces de l'ordre communiquent sur la toile

La Police Nationale a sa page Facebook Vosgienne. / © Capture d'écran Facebook Police Nationale Vosges
La Police Nationale a sa page Facebook Vosgienne. / © Capture d'écran Facebook Police Nationale Vosges

Le développement des réseaux sociaux n'échappe à personne. Aussi, de nombreuses institutions sont présentes sur ceux-ci, notamment Facebook et Twitter. Dernier acteur en date, la Police Nationale qui a ouvert, lundi 10 février, la page "Police Nationale des Vosges" sur Facebook.

Par Didier Vincenot avec Jcdr et Caroline Cuny

La police nationale des Vosges suit le mouvement et vient à son tour d'ouvrir sa page Facebook, officiellement, ce lundi 10 février 2020. Mais elle est en réalité active depuis le 22 janvier.

Ce nouveau canal de communication de la Police Nationale nous permettra de relayer ou appuyer les messages d'urgence, de prévention ou d'information destinés à l'information du public.
- Commissaire-divisionnaire Antoine Bonillo, directeur départemental de la sécurité publique des Vosges.

Ce nouvel outil va permettre auxs policiers vosgiens une meilleure proximité citoyenne et de mieux répondre aux attentes des particuliers et entreprises. Il a également vocation de relayer les campagnes d'information et de prévention. Si les internautes peuvent ainsi désormais correspondre directement avec les fonctionnaires de police du département, le fameux "17" ou encore le 112, restent les numéros à appeler en cas d'urgence.

Présence indispensable

Avec les développements des outils et des pratiques numériques, cette présence est devenu nécessaire pour les services de l'Etat, forces de l'ordre incluses. De la nouvelle sérieuse au "fake", de la "chaîne" à l'appel aux dons, des informations personnelles aux avis de recherche d'amis, les réseaux sociaux sont devenues de véritables ruches d'informations. Pour le meilleur. Et parfois pour le pire. Mais avec un avantage réel: toucher le plus grand nombre en quasi instantanéité.
Policiers et gendarmes l'ont bien compris. Et après avoir, dans un premier temps, appris à observer les pratiques sur les réseaux, ils ont décidé, plus ou moins rapidement de se les approprier.
L'arrivée des policiers Vosgiens sur Facebook est l'occasion pour nous de faire un recensement de la présence des forces de l’ordre sur les réseaux sociaux en Lorraine.

Humour et prévention

Si les différentes polices de notre région sont présentes sur Facebook et Twitter depuis récemment, nos gendarmeries sont elles aussi très actives sur ces réseaux sociaux et depuis plusieurs années. C’est entre 2013 et 2015 que sont créées sur Facebook les pages des gendarmeries de la Meuse, des Vosges ou encore de la Moselle. Du côté de Twitter, uniquement les gendarmeries de Moselle et des Vosges possèdent un compte.
Ces différents comptes et pages tenus par les forces de l’ordre servent à créer un lien direct avec les internautes.
Les contenus sur ces différentes plateformes sont très variés. En passant par les différentes actions et interpellations réalisées sur le territoire jusqu'aux hommages aux collègues meurtris par la vie.
Deux exemples:

  • La gendarmerie de la Moselle, par exemple, essaye de dissuader les excès de vitesse en mettant en ligne ses prévisions de contrôle routier chaque vendredi pour les sept jours suivants.
  • La gendarmerie des Vosges a choisi l'humour. C’est ainsi qu’elle capte l’intention et fait passer ses messages. Stratégie qui semble plaire puisque sa page Facebook et son compte Twitter sont les plus suivis de toutes les gendarmeries de Lorraine.

Voici où retrouver les forces de l'ordre lorraines sur la toile:

Facebook:

Twitter:

A noter que pour l'instant, Instagram, très fréquenté par les jeunes adultes n'a pas encore été investi.

​​​​​​​

Sur le même sujet

Les + Lus