Cet article date de plus de 3 ans

Sommevoire (52) : Les Compagnons de Saint-Pierre, sauveurs du patrimoine local depuis 40 ans.

L'association "Les compagnons de Saint-Pierre" fête ses 40 ans. A sommevoire, depuis quatre décennies, elle protège les trésors du patrimoine local dont font notamment partie des modèles en plâtre des productions d'Antoine Durenne, fondeur d'art renommé du 19ème siècle.


 
A Sommevoire, en Haute-Marne sont conservés des modèles en plâtre hérités des productions Durenne, célèbre fondeur français. Ils ont échappé ainsi à la destruction dans les années 80, date à laquelle la demande en fonte baissa.


L'héritage Durenne



Au 19ème siècle, le fondeur Antoine Durenne bâtit un empire industriel. Il racheta en Haute-Marne une usine, toujours en activité, où travaillèrent les plus grands artistes. Sa place devint ainsi prépondérante dans la fonte d'art française
Sa place devient prépondérante dans la fonte d'art française. 

 
 


Quarante ans de sauvegarde du patrimoine local

Toutes ces statues de plâtre ont été récupérées à l'époque par l'association "Les compagnons de Saint-Pierre", contactée par l'usine elle même. Ils découvrirent alors un trésor et décidèrent d'en conserver le plus possible afin que le public puisse se rendre compte de la quantité et de la qualité de fabrication d'une telle fonderie alors dès le 19ème.

Pour célébrer ses quarante ans, l'association organise un spectacle vertigineux. Grâce à Didier Pasquette, funambule, pour lancer le financement de la restauration d'une église. 

Ce dernier a traversé la Tamise à Londres en 1997. Dimanche 9 septembre, ils fera sa première performance entre deux clochers de Sommevoire. L'un, celui de l'église Notre-Dame en bon état. L'autre vêtuste.
 



La traversée sera visible dimanche à partir de 15 heures. Elle promet d'être spectaculaire.

Le funambule écrira sans doute une nouvelle page de l'Histoire de la commune. 

Plus d'informations sur les Compagnons de Saint-Pierre et le fonds de modèles Antoine Durenne ICI 

 

Voir le reportage complet de notre rédaction :

 tri
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture sculpture art société