S.O.S. Amitié cherche écoutants bénévoles dans les Vosges

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Lorraine

Le département des Vosges est touché deux fois plus que les autres départements de la région par le suicide. S.O.S. Amitié souhaite ouvrir une antenne d'écoute à Epinal d'ici mai 2021. Caroline Florence, directrice de S.O.S. Amitié Nancy, était l'invitée du 12/13 Lorraine mardi 11 février 2020.

"Le département des Vosges particulièrement touché par la suicide" confirme Caroline Florence, directrice de S.O.S. Amitié Nancy, invitée du 12/13 Lorraine ce mardi 11 février 2020. 
Le phénomène interpelle les dirigeants de S.O.S. Amitié, qui souhaite ouvrir en mai 2021 une antenne dans les Vosges, le temps de recueillir une demande croissante de candidatures d'écoutant(e)s  bénévoles dans le département, et de les former.

La formation demeure une des qualités primordiales de l'association, avec des candidatures soigneusement sélectionnées, puis des sélections avec deux bénévoles écoutants puis un ou une psychologue. A l'issue de ces entretiens, le (la) candidat(e) écoutant(e) est alors validé ou non.

Pour postuler, veuillez contacter l'antenne de Nancy de S.O.S. Amitié Nancy au : 03 83 32 20 02

200.000 heures d'écoute annuelle

Avec 700.000 appels par an, dont près de 11.000 appels liés directement au suicide, S.O.S. Amitié conforte sa mission d'utilité publique. Chaque année, ce sont plus de 200.000 heures d'écoute assurées par plus de 1.600 bénévoles écoutants formés.
S.O.S Amitié, cependant, ne peut répondre qu'à 1 appel sur 3 au téléphone (2.500.000 appels sont comptabilisés chaque année) et à un appel sur 10 sur le "chat" informatique pendant sa permanence d'écoute, assurée chaque jour de 13 heures à 3 heures du matin.

Un observatoire dédié

Créé en  2013 par le Ministre de la Santé, l'Observatoire du suicide réunit un collectif d'instances concernées par cette question sociétale: pompiers, samu, hôpitaux, structures de prévention telles que S.O.S Amitié. Deux groupes y ont été mis en place: l'un pour une exploitation chiffrée des données, l'autre pour proposer un projet sur la prévention du suicide. Le troisième rapport de cet Observatoire a été publié en février 2018.

Formation assurée

Comment agir, et devenir écoutant? Voici les prérequis indispensables:
  • Habiter en France métropolitaine à proximité d'une de nos associations régionales
  • Etre attentif à ceux qui vous entourent, sans à priori, avec bienveillance
  • Croire au pouvoir des mots.  Albert Camus disait : « Parler de ses peines, c'est déjà se consoler »
  • Rechercher un engagement solidaire enrichissant, s'inscrivant dans une démarche d'évolution personnelle
  • Vouloir apprendre à écouter
  • Disposer de quelques heures par semaine  
En résumé, l'écoute est un art qui s'apprend! S.O.S. Amitié dispense aux futurs écoutants une formation de qualité. Elle est un gage de sérieux pour la personne qui appelle. Pour l'écoutant, elle lui permet un enrichissement dans son évolution personnelle.

Formation suivie

Pour un écoutant la formation initiale est nécessaire mais pas suffisante, elle va être prolongée tout au long de son activité.
La formation théorique est réalisée avec l'aide d'un psychologue et permet au futur écoutant de recevoir les apports théoriques nécessaires. Ainsi, il pourra acquérir les spécificités de l'écoute S.O.S Amitié, telles qu'elles sont définies dans la Charte S.O.S Amitié: écoute anonyme, confidentielle, neutre, bienveillante et empathique, non jugeante, active, non directive aussi, centrée sur la personne qui appelle (selon les principes du psychologue américain Carl Rogers).

Dans le cadre de cette formation, une présentation de l'historique de S.O.S Amitié et de l'association est dispensée par un formateur écoutant S.O.S Amitié. Une formation pratique par des écoutants formateurs bénévoles complète ce dispositif.

La Formation Continue intervient par la suite. Afin d'assurer une qualité optimum les écoutants participent régulièrement à des groupes de parole animés par des psychologues, moments de partage intenses où sont échangées les difficultés rencontrées, les questionnements, les émotions ressenties. Ils redonnent souffle et dynamisme, et sont une formidable source d'enrichissement personnel. S.O.S Amitié propose aussi des formations sur des thèmes spécifiques liés à l'activité d'écoute de la détresse humaine, sous toutes ses formes.
 
L'écoute à S.O.S Amitié
S.O.S Amitié propose une écoute généraliste, anonyme, confidentielle, centrée sur la personne, une écoute active, non directive, éthique, assurée par des écoutants bénévoles, formés aux spécificités de cette écoute.