Strasbourg : Batorama proposera des audiophones à la Cathédrale

La société de bateaux-mouches louera, à compter du 7 juillet, des audiophones pour les groupes de visiteurs de la Cathédrale. Un soulagement pour les guides-conférenciers. Depuis le 1e mars dernier, les visites guidées de la cathédrale de Strasbourg doivent se faire en silence, ou presque. 

L'interdiction avait fait grand bruit à l'époque... 
Les conférenciers ont l'obligation depuis quelques mois d'avoir recours à des audiophones : un micro relié aux écouteurs des visiteurs. Le conseil de fabrique de la Cathédrale justifiait sa décision par la nécessité de "réduire le bruit et préserver le climat de recueillement" au sein de Notre-Dame. 

4 millions de visiteurs par an 


Une décision qui avait provoqué un tollé à l'époque. 
Les 4 millions de visiteurs par an font de la Cathédrale de Strasbourg la deuxième la plus visitée du pays. 

Mais à qui revient la charge de ces équipements ? Telle est la question qui a agité les professionnels du tourisme ces derniers mois...

S'équiper d'un tel matériel est trop onéreux pour ces guides (plusieurs milliers d'euros pour une cinquantaine d'audiophones). 

Outre le volume sonore, la fréquentation a également nourri le débat. Les tours s'effectuent au pas de course, avec le moins d'arrêts possibles afin d'accélérer le flux de visiteurs. 

Des audiophones à partir du 7 juillet


Alors pour préserver l'attractivité des lieux, Batorama - premier site touristique alsacien avec 735 000 passagers par an - a proposé un partenariat à l'archevêché en avril.
La société des célèbres bateaux-mouches strasbourgeois a fait l'acquisition de plus de 650 audiophones qu'elle louera aux visiteurs à partir de 1,90 euros l'heure. Les groupes seront exemptés, en outre, de l'interminable file d'attente habituelle... 

Premières visites : le 7 juillet. 

Les explications de Yann Quiquandon, directeur général de Batorama
Les audioguides de Batorama ©France 3 Alsace

Autre projet sur les rails : l'acquisition d'audioguides par la Cathédrale permettant une visite autonome, d'ici un an minimum. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité