Tempête Ciara : des vents allant jusqu'à 120km/h attendus dans les Ardennes et la Marne ce dimanche soir

La tempête Ciara arrive par la Marne et les Ardennes ce dimanche 9 février en fin de journée. / © Ludovic LAUDE, MaxPPP
La tempête Ciara arrive par la Marne et les Ardennes ce dimanche 9 février en fin de journée. / © Ludovic LAUDE, MaxPPP

Une tempête hivernale baptisée Ciara est attendue dimanche 9 février au soir en Champagne-Ardenne. L'épisode arrive par l'ouest et se déplace vers l'est. Des pointes allant jusqu'à 120km/h pourront être enregistrées dans les Ardennes. Prudence, prévient Météo France. 

Par FM avec Matthieu Mercier

À quoi faut-il s'attendre ce dimanche soir dans le ciel de Champagne-Ardenne ? La tempête Ciara est annoncée sur une grosse moitié nord de la France. "Il y a des risques d'arbres qui vont tomber, affirme la prévisionniste de Météo France dans l'Aube, Sophie Fernandes, jointe par téléphone ce vendredi 7 février. Car comme il y a eu des pluies fortes ces derniers jours, les arbres sont fragilisés. Par exemple les sapins, avec des racines qui courent". Les rafales de vent sont attendues entre 80 et 100 km/h dans la Marne, l'Aube et les Ardennes. 

Sur cette carte, Météo Lor' prévoit des rafales de vent pouvant aller jusqu'à 120km/h dans les Ardennes.

Les prévisions font état pour l’instant de pointes à 90km/h partout dans la Marne, mais aussi dans l'Aube. Pour l’instant, les pointes à 100km/h seront ponctuelles. "Ce sera une tempête hivernale classique, mais avec un passage de perturbations fortes, précise Sophie Fernandes. Un phénomène qui n'est pas rare, prévu dans la nuit de dimanche à lundi, avec moins de risques routiers. Mais la prudence est recommandée". 
 


Les Ardennes "probablement" en vigilance orange

Météo France met en garde à partir de dimanche soir et la préfecture des Ardennes a indiqué que le département "s'achemine probablement vers un passage en vigilance orange vents violents" entre dimanche 9 février 16h et lundi 10 février 16h. Elle invite notamment les habitants à limiter les déplacements, à ne pas se promener en forêt et à fixer les objets sensibles aux effets du vent.

"De fortes rafales de vent autour de 90 km/h sont attendues dès dimanche en fin d'après midi sur l'ensemble du département, annonce la préfecture des Ardennes. Elles pourront atteindre les 110 kmh en soirée, jusqu'à lundi après-midi, pour s'atténuer ensuite. Ces phénomènes seront accompagnés de fortes pluies, pouvant atteindre 30 mm en 24h. Conséquences possibles : des coupures d'électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes. Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées. La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire, quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d'électricité et de téléphone". 
 


D'importants cumuls de pluie

De leur côté, des météorologistes amateurs confirment l'arrivée de perturbations dans les Ardennes. "La pluie et le vent font leurs retour sur les Ardennes. D'ores et déjà nommée ''Ciara", la tempête va balayer ce weekend le Nord de l'Europe et plus particulièrement les Îles-Britanniques avec des rafales dépassants les 150 km/h. Dans les Ardennes, les fortes rafales de vent sont attendues entre dimanche après-midi et lundi matin. Au plus fort de l’événement, les rafales devraient être comprises entre 90 et 120 km/h, localement 130 km/h. Sur son passage, Ciara lâchera d'importants cumuls de pluie ce qui engendra une nouvelle montée des eaux. A ce jour, les cumuls attendus sur le Grand-Est sont de 60 millimètres".
 


"Attention, car ça va commencer à souffler, d’après mon modèle de ce jour, à partir de 19h, avec des pointes à 90 à l'ouest de la Marne et des Ardennes. Mais ça peut changer", détaille la spécialiste. La situation peut être plus risquée dans les Ardennes, car les sols sont gorgés d’eau et les arbres tiennent moins. Pour les sapins, il y a donc une prise au vent importante. Si la Champagne-Ardenne sera touchée en premier, le reste du Grand Est devrait être impacté à partir de lundi matin. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus