Droit de retrait : toujours aucun TER en Champagne-Ardenne ce mardi selon la SNCF

© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
© Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

La SNCF prévient qu'aucun TER ne circulera ce mardi 22 octobre en Champagne-Ardenne, préférant annoncer les éventuels trains qui rouleront au fur et à mesure de la journée.

Par Marc Schmitt

Les journées se suivent et se ressemblent sur le rail en Champagne-Ardenne. Après quatre jours de mobilisation des cheminots, la SNCF annonce une nouvelle journée sans TER dans la région ce mardi 22 octobre.

Une fois de plus, il s'agit d'une prévision alarmiste liée au manque de visibilité sur le droit de retrait exercé ou non par les contrôleurs et les conducteurs de train au moment de leur prise de service. En cas de circulation éventuelle, la SNCF préviendra ses usagers via les réseaux sociaux.

Ce lundi, seulement 15% des TER ont circulé en Champagne-Ardenne. Du côté des TGV, aucune perturbation n'est à signaler.


Le soutien de l'Inspection du travail

Pour rappel, ces perturbations sont la conséquence d'un mouvement social des cheminots, qui exercent leur droit de retrait depuis un accident survenu le mercredi 16 octobre dernier sur un passage à niveau de Saint-Pierre-sur-Vence, entre Charleville-Mézières et Poix-Terron. Ce lundi, des discussions ont à nouveau eu lieu entre la direction et les organisations syndicales.

Des syndicats qui ont reçu le soutien de l'Inspection du travail ce lundi. Deux courriers adressés ce 21 octobre à la Direction SNCF Grand Est par l'Unité départemental de la Marne d'une part, du Bas-Rhin d'autre part, préconisent la suspension de l'équipement agent seul (EAS) qui permet de faire circuler les trains sans contrôleur. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus