Grand Est : l'inspection du travail valide le droit de retrait des cheminots qui circulent sans contrôleur dans leur TER

Selon l'inspection du travail, un conducteur doit être accompagné d'un contrôleur. / © conducteur non visible TER - AFP FREDERICK FLORIN
Selon l'inspection du travail, un conducteur doit être accompagné d'un contrôleur. / © conducteur non visible TER - AFP FREDERICK FLORIN

Deux courriers adressés ce 21 octobre à la Direction SNCF Grand Est par l’Inspection du travail préconisent la suspension de l'équipement agent seul (EAS) qui permet de faire circuler les trains sans contrôleur. Les risques liés au travail isolé des conducteurs doivent être reconsidérés.

Par Jean-Christophe Panek

"L’avis de l’inspection du travail, ça compte ! Ce sont des spécialistes. L’inspection du Travail a beaucoup plus de légitimité à se positionner sur le droit d’alerte que le gouvernement et l’entreprise," explique Jean Riconneau, secrétaire général CGT Cheminots de Metz.
 

A ce jour, vous exposez donc les agent.es de la SNCF à des risques manifestement non maîtrisés
- Inspection du Travail de la Marne

Deux documents l’encouragent dans son analyse.
Deux courriers datés de ce lundi 21 octobre 2019 et émanant de l’inspection du travail.

Le premier de l’Unité départemental de la Marne, le second de l’Unité départemental du Bas Rhin et portant sur le droit d’alerte exercé par les salariés suite à l’accident du 16 octobre.
Et le contenu est très explicite à l’égard de la SNCF : "Il vous appartient de procéder à une sérieuse actualisation de votre évaluation des risques à la suite de cet accident concernant le poste de travail isolé de conducteur dans le cadre du dispositif EAS… A ce jour, vous exposez donc les agent.es de la SNCF à des risques manifestement non maîtrisés… Il conviendrait notamment et dans l’attente d’une évaluation complète des risques et de la mise en œuvre des mesures correctives en découlant de suspendre, notamment, le dispositif EAS en organisant la présence d’un ASCT dans chaque train".

Je préconise que vous suspendiez la conduite des trains par un agent seul à bord
- Inspection du Travail du Bas Rhin

Même conclusion dans le courrier adressé à la direction de la SNCF à Strasbourg par l’inspectrice du travail: "Je préconise que vous suspendiez la conduite des trains par un agent seul à bord jusqu’à ce que les risques liés au travail des conducteurs soit correctement considérés Je préconise que vous suspendiez la conduite des trains par un agent seul à bord".

"Ce n’est pas une victoire" conclut Jean Riconneau. "Par contre, c’est un échec pour le gouvernement et la direction de la SNCF au vue des pressions qu’ils exercent sur les salariés. Notre droit d'alerte est justifié!".
 

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus