Vosges : démantèlement d’un réseau qui attaquait les distributeurs automatiques de billets, 7 personnes interpellées

Après des mois d’enquête, un gang qui s’attaquait à des distributeurs automatiques de billets notamment dans les Vosges et en Haute-Saône a été démantelé. Sept personnes ont été interpellées.

Un réseau qui s'attaquait à des distributeurs automatique de billets a été démantelé.
Un réseau qui s'attaquait à des distributeurs automatique de billets a été démantelé. © Frédéric Madiai

C’est une opération de grande ampleur qui a été menée afin de démanteler un réseau qui s’attaquait depuis avril 2020 à des distributeurs automatiques de billets notamment dans les Vosges.

Après plusieurs mois d’investigation, sept personnes ont été interpellées le 19 janvier 2021. C’est le résultat d’une vaste opération qui a été menée sur plusieurs départements, la Haute-Marne, l'Isère, et les Vosges.

Un réseau très organisé

Le réseau très organisé s’attaquait à des distributeurs appartenant à des agences postales ou bancaires notament à Contrexéville (Vosges), Vittel (Vosges) et à Saint-Loup-sur-Semouse (70)

Les malfaiteurs opéraient avec des moyens explosifs qui occasionnaient à chaque fois des dégâts très importants.

Compte tenu de la nature et de la gravité des faits une information judiciaire avait été ouverte à la JRIS de Nancy le 2 juin 2020 pour vols en bande organisée et association de malfaiteurs.

Importants moyens mobilisés

Une cellule d’enquête avait été constituée. Composée de militaires de l’office central de lutte contre la délinquance itinérante, et de la Section de Recherches de Nancy ainsi que du groupement de gendarmerie départemental des Vosges.

 Au total, ce sont 110 militaires de la  Haute-Marne, de l’Isère, du  Rhône, et des Vosges ainsi que des hommes de l’antenne GIGN de Reims (MARNE) qui étaient mobilisés. 


Après des mois d’enquête et différents recoupements entre la police technique et scientifique, les soupçons se sont orientés vers un groupe criminel organisé itinérant qui opérait principalement depuis la Haute-Marne et dans les départements voisins.

Des malfaiteurs très équipés

Les  nombreuses investigations ont ciblée une équipe de trois malfaiteurs chevronnés autour de laquelle gravitait d’autres individus assurant notamment la fourniture de moyens automobiles, de moyens informatiques et électroniques.

Les perquisitions ont permis la découverte de 2 véhicules volés, dont un retrouvé enterré dans la propriété d'un des malfaiteurs. De nombreux éléments démontraient une préparation à de nouveaux passages à l'acte. Plusieurs boitiers permettant le démarrage des véhicules sans effraction mais aussi un brouilleur GPS GSM, des cagoules noires, et des détendeurs pour bouteille de gaz ont été découverts.

Important préjudice

 

Le préjudice global s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros. Un préjudice notamment liés au vol des billets, mais aussi aux destructions occasionnées par les explosifs.

Lors des attaques plus de 51000 € en billets ont été volés, à cela s’ajoute d’importants dégâts occasionnés sur les immeubles abritant les distributeurs de billets.

A Contrexéville (Vosges), les dégats étaient tellement importants sur l'immeuble qu’il a fallu prendre un arrêté de péril.

A Vittel, l’immeuble qui abritait plusieurs locataires, dont certains ont vu leur appartement fortement endommagé a nécessité leur déménagement.

Lors des interpellations sept personnes en lien avec les faits ont été placées en garde à vue ( 7 hommes âgés de 31 ans à 50 ans).

A l'issue de leur garde à vue, six des personnes mises en cause ont été présentées au juge d'instruction et mises en examen.Trois ont été placée en détention provisoire.

Les investigations se poursuivent.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police justice société