Epinal : une plateforme web pour aider les petits commerçants et les producteurs locaux à vendre

Rideaux fermés, grilles baissées. C'est souvent le même constat devant de nombreuses vitrines des centres-villes en raison du coronavirus. Mais à Epinal, une plateforme solidaire permet de maintenir le lien entre les habitants et ces commerçants locaux. Son nom : Locappy. Du e-commerce 100% Vosgien.

Delphine a trouvé la solution pour continuer à vendre. Elle s'est inscrite sur la plateforme Locappy. Elle poste ses produits sur sa boutique digitale. Les clients commandent en ligne et viennent retirer leurs achats.
Delphine a trouvé la solution pour continuer à vendre. Elle s'est inscrite sur la plateforme Locappy. Elle poste ses produits sur sa boutique digitale. Les clients commandent en ligne et viennent retirer leurs achats. © JP Petitcolas (FTV)
Pour Delphine, c'est une première. Elle découvre la vente sur le net en pleine pandémie. Installée à Epinal, cette créatrice s'est spécialisée dans la fabrication d'écharpes. Depuis qu'elle est présente sur Locappy, elle enregistre une à deux ventes chaque jour. "Est-ce que ça va nous permettre de bien finir l'année ? On ne sait pas" avoue la chef d'entreprise "mais Locappy, c'est aussi une façon pour nous, de continuer à communiquer avec nos clients habituels et on espère en toucher d'autres, c'est vrai. Ceux qui flânent sur internet... en tout cas, on est là et je sens qu'il y a un vrai élan de solidarité grâce à cette plateforme." Delphine a opté pour le retrait en magasin. Les clients commandent en ligne et viennent retirer leurs achats. Tout le monde est gagnant.

Locappy, c'est consommer 100% vosgien

Louis Hoblingre, Quai Alfa

L'idée de cette plateforme est née quelques rues plus loin, dans les locaux d'une agence de communication. Le but : développer le commerce en ligne des boutiques et producteurs vosgiens. "L'enjeu est ambitieux mais on y croit dur comme fer" explique Louis Hoblingre, chargé de mission numérique au Quai Alfa, l'incubateur local de start-ups, "Locappy, c'est consommer 100% vosgien avec nos commerçants et nos producteurs." De la brocante au vendeur de fruits et légumes, ils sont déjà plus de 700 à avoir adhéré au projet et les clients suivent. L'agence offre un accompagnement personnalisé et gratuit. Elle propose régulièrement à chaque inscrit, des posts pour les réseaux sociaux, pour être toujours plus attractifs. "On est parti du principe qu'il fallait aussi accompagner les commerçants, notamment sur les réseaux sociaux" explique Louis Frayard, responsable du projet numérique "ils ne savent pas toujours comment s'y prendre. On leur apporte donc des publications sur mesure pour toucher de nouveaux clients par exemple. Le but, c'est de les guider avec des publications prêtes à l'emploi." L'objectif pour tous maintenant est d'atteindre les 1000 inscrits avant la fin de l'année.

"On cherche à référencer le plus de commerçant en ayant des pages attractives" poursuit Louis Hoblingre, "il faut respecter les codes du e-commerce.
La CCI porte le projet car c'est nécessaire dans le contexte sanitaire de dématérialiser les boutiques. Locappy est un outil qui permet finalement au commerçant de garder la porte entrouverte et de poursuivre son activité.
"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie