Feu de forêt dans les Vosges : un adolescent de 16 ans condamné à huit mois de prison avec sursis

Les deux adolescents accusés d'être à l'origine du feu de forêt à Bois-de-Champ dans les Vosges, en juin 2023, ont été jugés ce lundi 8 avril. La jeune fille a été relaxée. Le jeune homme âgé de 16 ans a été condamné à huit mois de prison avec sursis.

Les faits remontent au 13 juin 2023. Ce jour-là, un feu de forêt ravage trente hectares de résineux à Bois-de-Champs, près de Brouvelieures, dans les Vosges. Les auteurs sont deux adolescents, un garçon âgé de 16 ans et une jeune fille âgée de 15 ans. C’est elle qui s'était rendue à la gendarmerie pour dénoncer les faits. Lundi 8 avril 2024, elle a été relaxée par le tribunal d’Épinal (Vosges). "Le tribunal a considéré qu’elle avait réussi la mesure éducative prononcée lors de la première audience. Le tribunal salut sa maturité et sa prise de conscience des faits", explique Emilia Gréco, son avocate.  

De son côté, le jeune homme a lui été condamné à huit mois de prison avec sursis. "Il y a une avancée sur le fait qu’il ait pris la parole. Je pense que là, c'est vraiment le départ pour lui. Il doit reprendre les choses en main", dit son avocate, Marie Aguillon. Est-ce qu’il a reconnu les faits ? "Je resterai évasive sur ça". Il a également été condamné à une obligation de soins et de travail.

L’incendie est parti d’une maison inhabitée en lisière de bois. Très vite, les enquêteurs concluent à un acte volontaire. La maison a été cambriolée puis incendiée pour effacer toutes traces du vol.

Au mois de septembre 2023, le tribunal pour enfant d’Epinal a reconnu la jeune fille coupable de vol en réunion et son complice coupable d’incendie volontaire. Il était alors placé sous contrôle judiciaire.