Les missions du 1er Régiment de Tirailleurs d'Epinal

Les militaires du 1er Régiment de Tirailleurs d'Epinal à l'entraînement / © Jean-Pierre Petitcolas - France 3 Lorraine
Les militaires du 1er Régiment de Tirailleurs d'Epinal à l'entraînement / © Jean-Pierre Petitcolas - France 3 Lorraine

L'armée communique. Une conférence de presse était organisée ce jeudi pour évoquer les différentes missions extérieures du 1er Régiment de Tirailleurs d'Epinal.

Par Didier Vincenot

La "Grande Muette" n'a jamais si bien communiqué.

Ce jeudi 15 février 2018, le commandement du 1er Régiment de Tirailleur d'Epinal organisait une conférence de presse pour évoquer les prochaines missions extérieures dévolues à l'unité.

Moment privilégié pour définir les axes opérationnels et les missions précises dévolues à cette unité spinalienne.

Lutte contre les groupes terroristes, lutte contre l'orpaillage clandestin en Guyane, mais aussi déploiement d'unité à Djibouti ou au Burkina Faso, les missions sont diverses et variées.

En tout 8 théâtres d'opérations.

2018 verra l'engagement de 500 militaires du 1er RT en opérations extérieures, sur un total de 17 000 militaires français déployés sur ce type d'opérations.


Reportage de David Bailly - Jean-Pierre Petitcolas - Ludovic Debruyne

 

Le 1er Régiment de Tirailleurs, ses missions

Le 1er RTir est un régiment d’infanterie blindée, dont le cœur de métier est constitué par le combat de haute intensité, en mode embarqué et débarqué.

Subordonné à la 1ère brigade mécanisée de Châlons-en-Champagne, le régiment est en mesure, dans le cadre d’un conflit de haute intensité, de projeter la totalité de ses unités de combat, d’appui et de soutien, soit plus de 1 000 hommes.

Régiment parmi les plus projetés de France, le 1er RTir est régulièrement désigné pour former l’ossature d’un groupement tactique interarmes dans le cadre des opérations extérieures, notamment au Liban, au Kosovo, au Tchad, en Afghanistan et en Côte d’Ivoire.

Il peut être amené à y remplir des missions allant de la coercition par la force (opérations de sécurité, de guerre ou de maintien de la paix) à la maîtrise de la violence (opérations de secours d’urgence et de maintien de la paix).

Le régiment est également projeté dans le cadre des missions de courte durée dans les départements et territoires d’outre-mer, où il accomplit des missions de souveraineté, notamment dans le cadre de l’opération Harpie en Guyane.

Source : ministère de la Défense

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus