Opération “1.000 cafés” : trois cafés retenus en Lorraine

Un des trois locaux pouvant potentiellement accueillir le futur café de Monthureux-sur-Saône / © Jean-Pierre Petitcolas - France 3 Lorraine
Un des trois locaux pouvant potentiellement accueillir le futur café de Monthureux-sur-Saône / © Jean-Pierre Petitcolas - France 3 Lorraine

L'opération a pour ambition de revitaliser les communes rurales de moins de 3.500 habitants qui n'ont plus ce type de commerces ou risquent de les perdre. Ugny, en Meurthe-et-Moselle, Monthureux-sur-Saône et Girancourt, dans les Vosges, ont été retenues. Présentation ce lundi 13 janvier. 

 

Par Didier Vincenot

Autrefois, le café avait une place obligée dans chaque village. Chaque commune en comptait au moins un, au même titre que l'épicerie ou la boucherie.  C'est le cas par exemple à Ugny, en Meurthe-et-Moselle, Monthureux-sur-Saône et Girancourt, dans les Vosges. Ces trois communes, que nous vous présentons ce lundi 13 janvier 2020, vont bénéficier de l'opération "1.000 cafés".

 

Un soutien à la ruralité

Au fil des années, et avec la désertification rurale entamée dans les années 1970, nombre de ces commerces ont disparu des villages.
Aujourd'hui, on cherche à revitaliser les communes rurales, afin de leur rendre une attractivité en attirant notamment de nouveaux habitants.
Les commerces de proximité font une réapparition remarquée, comme par exemple les métiers de bouche.

Mais pas seulement. Le café, ou on allait jadis boire l'apéritif après la messe, ou encore faire une partie de cartes, est remis au goût du  jour.
Le "bistrot" a en effet un pouvoir d'animation sociétal, et favorise le contact humain.
Véritable lien intergénérationnel, il peut développer des activités diverses, comme la diffusion de rencontres sportives, ouvrir à la culture avec des expositions ou spectacles, mais également proposer des activités commerciales de proximité.

L'exemple de Monthureux-sur-Saône

Le projet présenté par les trois communes lorraines a été parmi les 24 premiers dossiers retenus.

Le principe est simple : la commune a proposé 3 commerces vacants à "1000 cafés" qui s'occupera de faire un choix, de retenir les locaux et de les aménager, et de rémunérer un employé.
 

Quel commerce vacant accueillera le futur café de Monthureux-sur-Saône ?



Projet fédérateur, puisque rien que sur la commune, 3 candidatures sont d'ores et déjà déposées pour occuper le poste.

Côté mairie, on espère que le nouveau café pourra ouvrir pour l'été 2020. 
Le dernier café avait fermé ses portes voici 3 ans.

Le commerce se veut évolutif, notamment en proposant des activités annexes comme la vente de presse ou de livres, mais également pour proposer, à terme, la location de vélos ou de canoés, renforçant alors l'attrait touristique de la commune.

Le projet a pour but de renforcer le lien social en développant un nouveau lieu de vie, mais également en offrant une nouvelle attractivité aux habitants et touristes. 
Raynald Magnien, maire de Monthureux-sur-Saône.

 

SOS au service de l'intérêt général

Le groupe SOS a mis en place l'opération "1000 cafés".
Elle se présente comme une entreprise sociétale et écologique, crée il y a 35 ans et qui place l'humain au coeur du projet, les logiques économiques au service de l'intérêt général. Le groupe développe une activité innovante placée sous le signe du développement sociétal et environnemental.
Les convictions de SOS :

  • Personne n'est jamais au bout de son  histoire
  • Faire avec la réalité sans jamais l'accepter

Découvrir l'activité de SOS : cliquez ICI

En Champagne-Ardenne aussi : découvrir l'article de nos confrères de France 3 LCA.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus