Saint-Valentin : "vous voyez, j’ai l'impression d'être habillée" déclare, cette adepte de la peinture sur corps

durée de la vidéo : 00h01mn55s
Septième édition d'EroticArt à Plombières-lès-Bains. Le festival est l'occasion de sublimer le nu à travers ses multiples expressions artistiques. ©Stéphane Matuchet. France Télévision

Le festival EroticArt est l'occasion à quelques jours de la Saint-Valentin de sublimer le corps humain à travers de multiples expressions artistiques. Il se déroule jusqu'au dimanche 18 février 2024 à Plombières-lès-Bains (Vosges). Et le succès de la peinture sur corps ne se dément pas.

Plombières-lès-Bains (Vosges) accueille, depuis dimanche 11 février 2024 et jusqu'au 18 février, la septième édition du festival EroticArt. L'évènement célèbre le corps à travers différentes expressions artistiques. Parmi celles-ci, le body painting ou peinture sur corps. Anne-Sophie Pierson et Stéphane Matuchet sont allés à la rencontre des artistes et de leurs modèles d'un jour.

Sabrina a fait plus d'une heure de route pour servir de modèle, c'est sa première expérience de peinture sur corps : "déjà, je trouve le corps d'une femme très joli donc en plus faire un body painting là, vous voyez, j'ai l'impression d'être habillée. C’est beau, c'est de l'art, je voulais tester".

Pour réaliser cette œuvre, il aura fallu plus de six heures de travail et toute l'expérience de Kazim. Depuis quinze ans, il dessine et peint les corps :"le plus difficile, c'est qu'il faut prendre en compte la forme du corps. Ce n'est pas une toile plate, donc il faut bien ajuster son dessin".

Le salon EroticArt invite aussi le visiteur à redécouvrir sa propre nudité à travers l'art érotique. Ici, le voyeurisme n'a pas sa place, ni le vulgaire, explique la photographe et petite-fille de Régine Desforges Vanda Spengler : "le corps raconte son histoire, il raconte tout ce qu'il a traversé, alors je dis à mes modèles : je ne vais pas vous mettre en valeur, je ne vais pas vous sublimer, je vais vous montrer tel que vous êtes".

L'art, ce miracle qui rend visible les émotions

Soixante artistes sont présents, venus également de Belgique et de Suisse : peintres, photographes, écrivains et la danseuse Camille Mutel pour une performance in situ.

Les œuvres proposées ne se limitent pas à la simple pulsion érotique, car l'art est ce miracle qui rend visible les émotions. Elles peuvent même être dérangeantes, à l'image des corps vrillés et enfermés dans des structures du peintre anglais Francis Bacon. EroticArt participe de cette démarche qui consiste à faire différer le corps de lui-même, pour l'emmener dans une autre dimension : celle des "affects", concept développé par le philosophe Gilles Deleuze.

L’originalité du festival réside dans cette invitation à vivre la création artistique comme une expérience originale avec le corps comme véhicule émotionnel. Il ne reste plus qu'à oser franchir le pas et peut-être, au bout du chemin, découvrir sa propre vérité dans le plus simple appareil ? 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité