Suicide de l'influenceuse MavaChou : Adrien Czajczynski, son ex-mari mis en examen

La youtubeuse Maëva Frossard, plus connue sous le nom de MavaChou, s'est suicidé en décembre 2021. Son ex-mari, Adrien Czajczynski, et sa femme, ont été mis en examen pour des faits de harcèlement a t-on appris jeudi 7 mars.

Le youtubeur Adrien Czajczynski, ex-mari de Maëva Frossard, "MavaChou" sur les réseaux sociaux, a été mis en examen pour des faits de harcèlement. Son épouse, Laura Czajczynski, a elle aussi été mise en examen dans le cadre de l'information judiciaire ouverte contre X pour "harcèlement ayant poussé au suicide", confirmant une information du journal Le Parisien. L'instruction est menée par un juge d'Epinal (Vosges).

Nous sommes satisfaits de l'avancée de la procédure d'instruction, ouverte depuis déjà quelques années.

Stéphane Giuranna, avocat du père de Maëva Frossard et de Romain son  compagnon

Stéphane Giuranna, avocat du père de Maëva Frossard et de Romain, son compagnon, précise : "Ces mises en examen signifient qu'il y a des indices graves et concordants qu'Adrien et sa compagne se sont livrés à des faits de harcèlement ayant entraîné la mort de Maëva". Et il ajoute : "Nous sommes satisfaits de l'avancée de la procédure d'instruction, ouverte depuis déjà quelques années".

De son côté, Laurent Mortet, l'avocat de Laura Czajcynski évoque la situation compliquée de sa cliente: " Laura Czajczynski réfute fermement avoir commis la moindre faute. Aujourd’hui, nous pouvons enfin nous défendre avec cette mise en examen. Elle est livrée à une sorte de vindicte sur les réseaux sociaux, avec des calomnies, avec des fausses informations. On est très vigilant".

Harcèlement moral

Influenceuse sur les réseaux sociaux et très présente sur You Tube, "MavaChou" s'est suicidé à la fin de l'année 2021. Le couple habitait en Lorraine, dans une maison à Batilly (Meurthe-et-Moselle). Dans les mois qui ont précédé et le jour même de son suicide, elle avait déposé cinq plaintes contre son ex-mari ou contre X, pour harcèlement moral et provocation au suicide. Des plaintes qui "n'avaient rien donné", selon Stéphane Giuranna.

Maëva Frossard, était âgée de 32 ans au moment de son suicide. Elle était mère de quatre enfants. Elle avait conquis une petite notoriété sur internet -151.000 abonnés sur YouTube, 80.000 sur Instagram- où elle racontait depuis des années sa vie en vidéo.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité