Cinéma : le directeur du festival de Gérardmer accusé de violences sexuelles

Bruno Barde, le directeur du Festival international du film fantastique de Gérardmer, dans les Vosges, est accusé de violences sexuelles par sept anciennes collaboratrices, selon une enquête de Mediapart. Directeur de trois festivals de cinéma et d’une agence de relations de presse, il est d'ores et déjà écarté du Festival de Deauville.

Bruno Barde est accusé de violences sexuelles par sept ex-collaboratrices, selon une enquête révélée par Mediapart. Directeur de trois festivals de cinéma (Festival international du film fantastique de Gérardmer, Festival du cinéma américain de Deauville et Reims Polar) et d’une agence de relations de presse, il est d'ores et déjà écarté du Festival de Deauville, qui se tient en septembre.

Un "comportement latin et malencontreux"

Mediapart a obtenu sept témoignages d'ex-collaboratrices de Bruno Barde, pour des faits qui se seraient produits entre 2014 et 2023. Les témoignages anonymes vont de remarques sexistes à "une main passée sous un tee-shirt", en passant par une proposition de bain et de massage, entre autres actes déplacés et messages insistants. La plupart des accusations sont contestées par Bruno Barde. "Si jamais certaines ont pu se sentir offensées, je les prie de m’en excuser sincèrement", déclare-t-il à Mediapart. Il évoque un comportement "latin et malencontreux".

Le groupe Hopscotch, qui chapeaute les activités de Bruno Barde, a décidé de dispenser d'activité le directeur général de Public système cinéma, jusqu’à nouvel ordre. "Hopscotch a pris connaissance il y a quelques jours via une enquête réalisée par une journaliste de Médiapart que des personnes ayant travaillé au sein du Public système cinéma avec Bruno Barde, directeur général de cette agence, auraient été témoins ou victimes de propos ou de gestes susceptibles d’être qualifiés de harcèlement à caractère sexuel (...) Il a été décidé de mandater un organisme indépendant afin de mettre en place un dispositif d’écoute et d’accompagnement des collaborateurs", annonce, dans un communiqué, le groupe Hopscotch.

Bruno Barde est donc suspendu, “le temps de mener les investigations nécessaires”, selon Hopscotch. Une nouvelle direction sera annoncée dans les prochains jours et un management de transition est mis en place.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité