• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Dans son testament, Suzanne donne 800.000 euros à la ville de Senones

Suzanne Astié, est décédée à l'âge de 85 ans. Bien connue à Senones, elle a fait un don de 800.000 euros à la ville. / © Bruno Courtaux, France 3 Lorraine
Suzanne Astié, est décédée à l'âge de 85 ans. Bien connue à Senones, elle a fait un don de 800.000 euros à la ville. / © Bruno Courtaux, France 3 Lorraine

Un leg de 800.000 euros. C'est le don qu'a fait Suzanne Astié, lundi 18 mars. Elle est décédée à 85 ans dans sa ville de Senones (Vosges). 
Un cadeau tombé du ciel, réellement bienvenu dans cette petite ville. 
 

Par Yves Quemener

Au pays des abbayes la municipalité de Senones (Vosges) n'avait pas tenu à ébruiter la nouvelle par respect pour la mémoire de Suzanne Astié. 
Mais depuis lundi 18 mars 2019 toute la ville est au courant.  Car la femme âgée de 85 ans, décédée au mois de mai dernier,
légue toute sa fortune à la commune

Cadeau de 800.000 euros

Elle a fait ce geste pour remercier la ville qu'elle aimait tant. Et pour la façon dont les habitants se sont occupée d'elle à la fin de sa vie. Et ici  beaucoup se rappelle de cette dame discrète qui habitait ici, dans cette modeste maison, de sa gentillesse et de son dynamisme. 
Monique a bien connu Suzanne qui a longtemps travaillé comme secrétaire chez Boussac avant de finir sa carrière comme vendeuse chez Ecotex: "elle allait au boulot en vélo. C'était quelqu'un de très simple. Elle n'était pas coquette". 

Pour le maire de la ville, ce cadeau du ciel est vraiment le bienvenu. Un véritable coup de pouce du destin pour aider à la restauration du patrimoine de la ville.

Forcément il y aura une utilité, et cela va mettre du beurre dans les épinards pour faire mieux fonctionner la ville.
- Jean-Luc Beverina, maire de Senones -

Aujourd'hui la mairie réfléchit à la façon de rendre hommage à Suzanne. Son nom devrait bientôt s'inscrire pour la postérité sur un des murs de la ville.
Suzanne Astié a fait un don de 800.000 euros à la ville de Senones
 


 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus