Les gendarmes ont découvert mercredi après-midi le corps de Marceline Monnier, originaire de Corbehem (Pas-de-Calais), enterré dans un sous-bois quelques mètres derrière une stèle au bord de la RD 1029.

Son mari, le Caporal-Chef Monnier, 38 ans, a été mis en examen mardi pour homicide volontaire sur conjoint et écroué à la maison d'arrêt de Douai (Nord), après avoir passé des "aveux partiels", a indiqué le parquet de Béthune (Pas-de-Calais).

En garde à vue depuis dimanche, il avait indiqué aux enquêteurs avoir dissimulé le corps de sa femme dans la Somme, sans pouvoir donner davantage de précisions, avant d'être déféré devant un juge d'instruction de Béthune puis devant le juge des libertés et de la détention.

Le suspect s'était présenté dimanche à la gendarmerie, racontant s'être disputé avec son épouse avant de quitter le domicile, où des traces de sang ont été découvertes par les enquêteurs.


Tuée après une altercation avec son époux


Assistante maternelle de 46 ans habitant à Corbehem (Pas-de-Calais), Marceline Monnier était portée disparue depuis samedi. Le couple avait deux enfants de 8 et 11 ans.

Le suspect "dit avoir eu une altercation, une scène de violences avec son épouse, mais il ne nous a pas décrit avec force détails et éléments vérifiables cette scène", avait expliqué le procureur de Béthune, Philippe Peyroux.

Lancées samedi, les recherches pour retrouver le corps avaient été interrompues par la tombée de la nuit mardi, avant de reprendre mercredi.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité