Intempéries: dégâts matériels dûs à des inondations dans le Nord

Des inondations ont touché quelques communes du Nord ces derniers jours en raison des fortes pluies et provoqué des dégâts matériels, rendant par ailleurs quelques routes impraticables, selon la préfecture du Nord

"Les dommages concernent les biens (caves inondées, dommages aux habitations) et la continuité des réseaux de transport. Le réseau routier secondaire est ponctuellement impraticable", a indiqué une porte-parole de la préfecture.

A Merville (Nord), 15 rues étaient coupées vendredi, a expliqué le maire Jacques Parent. Les pompiers ne sont pas intervenus pour des opérations de secours, mais un habitant de Merville a dû quitter sa maison inondée.

La commune est située près de la Lys, rivière qui subit "les conséquences les plus importantes des intempéries" de ces derniers jours, selon la préfecture.
Le canal à grand gabarit entre Dunkerque et l'Escaut est impraticable pour les péniches depuis le 24 décembre. "Une amélioration est attendue dans les jours à venir" en raison de pluies plus faibles, souligne la préfecture.

"La situation de la Lys Plaine reste délicate malgré une amorce de stabilisation", mais "la décrue continue à se généraliser sur l'ensemble des bassins du Nord/Pas-de-Calais", selon le site de surveillance des crues Vigicrues, qui fait part de prévisions "assez optimistes jusqu'à samedi matin".

"On est prudents car il y a eu plusieurs effets rebonds (au cours du) mois de décembre", avec des niveaux d'eau qui baissaient puis remontaient à cause des pluies, a toutefois précisé le maire de Merville.

En mars, une centaine de maisons du hameau de Caudescure, situé dans la commune de Merville, s'étaient retrouvées complètement isolées après de graves inondations.