• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vols de câbles: la SNCF prend des mesures pour protéger des voies TER à Lille

Des personnes vivant dans le camp de Roms de Lille-Sud traversent la voie ferrée, située à proximité, ce vendredi. / © France 3 Nord Pas-de-Calais
Des personnes vivant dans le camp de Roms de Lille-Sud traversent la voie ferrée, située à proximité, ce vendredi. / © France 3 Nord Pas-de-Calais

La SNCF a annoncé qu'elle allait faire appel à une société de gardiennage et poser 3.600 m de barrières pour lutter contre les vols de câble et les traversées des rails le long de voies TER passant près d'un camp rom à Lille

Par AFP

La SNCF est confrontée depuis le 21 décembre à une "grosse recrudescence de vols de câbles dans cette zone" d'environ 1,5 km de long où 900 mètres de câbles ont été dérobés, provoquant d'importants retards sur cette ligne de TER très fréquentée entre Lille, Lens et Béthune, a déclaré la directrice SNCF pour le Nord/Pas-de-Calais Odile Fagot lors d'un point presse.

700 m de câbles enfouis

Pour lutter contre les vols, la SNCF a procédé ces derniers jours à l'enfouissement de 700 m de câbles. Les travaux sont terminés depuis lundi soir, mais le trafic ne peut pas "reprendre à vitesse normale à cause des traversées de voies qui ne cessent pas", a regretté Mme Fagot.

Les trains sont obligés de rouler à une vitesse de "15-20 km/h" sur cette portion, contre 100 km/h en temps normal, engendrant des retards allant de "10 à 15 minutes par trajet", selon Mme Fagot. La CFDT a dénoncé ces dernières semaines les problèmes de "sécurité" posés par les habitants du camp tzigane voisin, qui traversent en permanence les voies pour rejoindre le centre-ville, à un rythme pouvant atteindre "un passage toutes les 20 secondes". 

Trois équipes de 2-3 vigiles, travaillant en "3x8", vont être postées aux points de passages principaux le long du camp, "d'ici une semaine au plus tard", selon Mme Fagot.

Ces équipes ne seront pas chargées "d'empêcher les gens de passer car elles n'en ont pas le droit", mais de faire de la prévention pour informer des risques liés à la traversée, a expliqué la responsable.

Une clôture à 1,7 million d'euros pour la SNCF
 

La clôture, posée sur 1.800 m de chaque côté, viendra compléter ce dispositif dans les semaines à venir. Elle pourrait "inclure des épineux" pour éviter les sectionnements, a précisé Mme Fagot. La pose de cette clôture devrait coûter 1,7 M d'euros à la SNCF. La police ferroviaire a "intensifié ses actions" ces dernières semaines.

Des actions de "pédagogie" ont également été menées dans le camp de Roms pour expliquer les risques de la traversée et les "conséquences des vols de câbles", a expliqué Stéphane Landaes, directeur de la sûreté pour la zone Nord-SNCF. 80 trains transportant 8.000 passagers empruntent chaque jour cette ligne de TER. 66 vols de câbles y ont été commis en 2012 contre 44 en 2011.

Sur le même sujet

Leïla et Havvanur : "Si j'avais changé Mozart, j'aurais mis une maison de retraite à la place"

Les + Lus