Messe en mémoire d'Elodie Kulik : son père n'a pu assister à la cérémonie à cause de la neige

Elodie Kulik avait été retrouvée morte le 12 janvier 2002 à Tertry. Son corps était à demi calciné. Les expertises révéleront qu'elle avait été violée et tuée.
Elodie Kulik avait été retrouvée morte le 12 janvier 2002 à Tertry. Son corps était à demi calciné. Les expertises révéleront qu'elle avait été violée et tuée.

Une cérémonie en souvenir de cette jeune femme tuée en 2002 était organisée ce dimanche 20 janvier en l'église de Montchy-Lagache, entre Péronne et St-Quentin.

Par Florent Boutet

Onze ans après la découverte du corps d'Elodie Kulik, la cérémonie programmée ce dimanche à 11 heures prend forcement une dimension particulière, alors que le principal suspect a été mis en examen et écroué cette semaine. Willy Bardon séjourne actuellement à la maison d'arrêt d'Amiens.

Jacky Kulik, le père d'Elodie, n'a pu assisté à l'office. Les conditions météo l'ont empéché de se rendre dans le village de Montchy-Lagache. Mais notre équipe l'a quand même rencontré à Péronne pour recueillir son sentiment vis-à-vis des personnes qui se sont rendues à l'église en mémoire de sa fille. Jacky Kulik n'est pas le seul à s'être retrouvé coincé en raison de la neige. Le prêtre et une bonne partie des fidèles ne pouvaient pas non plus se déplacer. La messe s'est donc transformée en simple célébration.

Vendredi, Jacky Kulik avait déjà exprimé son soulagement, expliquant aux journalistes qu'il avait toujours pensé que le mis en examen était impliqué dans la mort de sa fille. A l'inverse, Willy Bardon clame son innocence et nie toute implication de près ou de loin avec cet homicide.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus