Carlton : DSK a été confronté à une escort-girl

L'audition de Dominique Strauss-Kahn au palais de justice de Lille, qui a donné lieu à une "confrontation" avec une escort-girl de l'affaire dite du Carlton, selon ses avocats, s'est terminée jeudi en fin d'après-midi.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'ancien patron du FMI a été entendu pendant quatre heures après avoir été convoqué par les juges d'instruction en charge du dossier. Il a été "mis en présence d'une escort-girl de manière à confronter leurs visions de l'affaire", selon une source, qui a requis l'anonymat.

L'un de ses conseils, Me Henri Leclerc, s'est refusé à confirmer cette information lors d'un point de presse à la sortie du tribunal. "Il y a effectivement eu une confrontation, mais il ne faut pas compter sur moi pour vous dire le contenu de cette confrontation ni ce qui a été dit", a-t-il déclaré.

"Je peux vous dire que ça s'est passé dans une atmosphère respectueuse et qu'en ce qui nous concerne, nous ne sommes pas mécontents du tout", a expliqué l'avocat.



"Je n'irai pas plus loin, je suis, comme vous le savez peut-être, tenu au secret de l'instruction", a-t-il encore dit. Arrivé au palais peu avant 14H00, DSK en est ressorti aux alentours de 18H00 dans une voiture noire aux vitres teintées, sans s'exprimer.