• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nouvelle défaite pour Valenciennes, battu à Bordeaux

Bordeaux-Valenciennes, ce samedi soir. / © AFP
Bordeaux-Valenciennes, ce samedi soir. / © AFP

Valenciennes confirme sa mauvaise passe actuelle, en subissant un nouveau revers à Bordeaux (2-0), en encaissant ses 9e et 10e buts depuis la reprise.
L'absence de quelques joueurs cadres comme Danic ou Pujol s'est une nouvelle fois sentir.

Par Emmanuel Magdelaine

Il y a dix jours, David Bellion avait retrouvé le chemin des filets à Moulins en Coupe de France mais en L1, son dernier but remontait au 19 décembre 2009 contre Lorient. La disette est finie pour l'attaquant bordelais, opportuniste à souhait sur une tête de Henrique suite à un corner d'Obraniak repoussée dans ses pieds par Penneteau (33).

Des Valenciennois peu présents offensivement 

Au regard de la première demi-heure, dominée dans tous les secteurs par des Bordelais appliqués, cette ouverture du score était logique et aurait pu intervenir plus tôt.
D'abord sur un coup franc rentrant de Plasil que le gardien nordiste, masqué, avait été tout heureux de renvoyer (8). Puis, à la suite d'un débordement de Bellion et d'un centre en retrait en direction d'Obraniak, Isimat-Mirin avait fait don de sa tête pour contrer la reprise du Franco-Polonais et sauver les siens, largement malmenés à cet instant (14).

Jusque-là inexistants offensivement, les Valenciennois reprenaient des couleurs avant la pause, d'abord sur une tête de Sankharé (26), puis par Nguette (38) et Dossevi (45), mais à chaque fois Carrasso sortait le très grand jeu pour sauver les siens.
Pour éviter toute mauvaise surprise, et un nouveau partage des points, voire pire, les Girondins ont pris le second acte par le bon bout, ne laissant que des miettes à leurs visiteurs.

Homme en forme ces derniers temps, Saivet se montrait le plus dangereux sur deux frappes de loin (62, 67) mais c'est Obraniak qui délivrait les Bordelais en reprenant un service en retrait millimétré du virevoltant Trémoulinas (71, 2-0).

Bordeaux / Valenciennes 2-0

 

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus