Cet article date de plus de 8 ans

Goodyear Amiens: Maurice Taylor, le PDG de Titan, persiste et signe

Contacté par nos confrères de l'AFP, le PDG de Titan confirme les propos tenus dans une lettre envoyée à Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, sur les salariés de Goodyear Amiens.
"Je lui ai écrit une lettre, ce n'est pas une lettre toute rose, ce n'est pas une lettre à ma petite amie, on parle d'affaires", a dit à l'AFP Maurice Taylor lors d'un entretien téléphonique.

"Il (Arnaud Montebourg) m'a écrit (...) en me disant: +nous voulons relancer les négociations+. Je lui ai dit: +vous êtes dingue+", a ajouté M. Taylor, affirmant qu'il n'y avait pas de négociations possibles.

"Nous sommes les seuls au monde à avoir voulu mettre de l'argent dans l'usine", a-t-il justifié.
"Nous sommes ceux qui avons le carnet de chèque et vous nous dites que nous devons d'abord rencontrer les syndicats? (...). Vous êtes dingues", a-t-il répété.

"La semaine de travail pour un travailleur français, c'est 7 heures payées par jour. Il déjeune et fait des pauses pendant une heure par jour, travaille pendant trois heures et pendant les trois autres heures il s'assoit et discute", a poursuivi le patron de Titan.

Il a critiqué l'attitude du gouvernement français qui "autorise les importations de pneus chinois moins chers mais n'a pas le droit d'exporter de pneus en Chine".

Il a confié à l'AFP qu'il estimait que bientôt, en France, il n'y aura plus d'emplois "et tout le monde passera la journée assis dans les cafés à boire du vin rouge".

Arnaud Montebourg a assuré mercredi qu'il préparait une réponse écrite au PDG de Titan International.

durée de la vidéo: 00 min 55
Qui est Maurice Taylor, le patron de Titan ?





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
goodyear