Coupe de France : Lens-Bordeaux à 17h, “un horaire à la con” selon Sikora, les supporters en colère

© MAXPPP
© MAXPPP

La Fédération Française de Football a annoncé officiellement la date et l'horaire du match Lens-Bordeaux en quart de finale de la Coupe de France. Eric Sikora, l'entraîneur lensois et de nombreux supporters ne cachent pas leur colère face à un horaire qu'ils jugent complètement inadapté.

Par Emmanuel Magdelaine

Ce match Lens/ Bordeaux est programmé le mercredi 17 avril à 17h. Il sera retransmis en direct sur France 2 et en streaming sur notre site internet. Un horaire surprenant et peu pratique pour les supporters.

Sur notre page Facebook, les commentaires ont rapidement été unanimes : "Ils ont quoi dans la tête si c'est pour faire une coupe pour faire plaisir au diffuseur", "Pourquoi ne pas le jouer à 10h tant qu'ils y sont ???? Vraiment la ligue n'a aucun respect envers les supporters qui travaille... C' est du foutage de gueule complet !!!", "C'est pas PSG donc horaire de merde !"

"Faut vraiment être cinglé pour faire jouer un tel match à 17 heures"


Des commentaires qui rejoignent celui d'Eric Sikora, l'entraîneur du club : « Je suis malheureux pour les supporters car c'est vraiment un horaire à la con ! On se bat pour que le club redore son image et que le public soit récompensé et boum, on vous fait jouer l'après-midi un jour de semaine. Pourquoi pas au petit-déjeuner ! Jouer devant 25.000 personnes, c'est valorisant et ça correspond à l'image de fête que veut donner la Coupe de France. Devant 12.000, ça n'a pas d'intérêt. Bien sûr, on te file de l'argent et Lens, c'est porteur à la télé. Mais, au final, le préjudice est là. Faut vraiment être cinglé pour faire jouer un tel match à 17 heures ! »

Que ferez-vous, messieurs les diffuseurs, quand les stades se seront vidés ?


Un groupe Facebook a déjà été créé «Offrez à Lens-Bordeaux un horaire décent» et a publié le long communiqué suivant :
«Une fois de plus, les instances dirigeantes du football et les diffuseurs ont décidé de passer outre les intérêts de ceux qui font vivre le football. Après un Nice-Nancy joué dans un stade pratiquement vide, un mercredi à 14h, un Plabennec-Lille initialement prévu dans l'après-midi, qui aurait privé le public, mais aussi des joueurs du club breton, de la fête.

Oui, le football est une fête, du moins, c'est ainsi que la LFP, la FFF et les télévisions communiquent sur ces évènements. Mais peut-on faire une fête quand l'orchestre est amputé d'une grande partie de ses musiciens ? Apparemment oui si l'on en croit les horaires incohérents qu'imposent les diffuseurs, dont on peut même douter des bienfaits en matière d'audience.

Cela fait des années que les supporters, ceux qui remplissent les stades et permettent au football de vivre, subissent le bon vouloir des télévisions qui estiment que les droits de diffusion achetés leurs donnent tous les droits.

Que ferez-vous, messieurs les diffuseurs, quand les stades se seront vidés, quand la passion pour le football se sera ainsi estompée, et que les audiences auront fini par dégringolées suite à un désintérêt que vous avez vous même orchestré en programmant les matchs à des horaires inadaptés aux spectateurs mais aussi aux téléspectateurs ?

Vous avez le pouvoir de détruire le football, mais vous avez aussi celui de le rendre beau, en offrant à vos téléspectateurs des spectacles enthousiasmant, devant des foules passionnées, simplement en lui offrant un horaire adapté.

Après le tirage au sort des quart de finale, beaucoup s'attendaient à revoir un stade Bollaert-Delelis, en manque de grandes affiches, afficher complet. France 2 n'a-t-il pas envie de proposer un évènement à ses auditeurs ? Il n'en semble rien, le match entre Lens et Bordeaux, deux équipes parmi les plus populaires et attractives de France, sera programmé un mercredi, à 17h, quand une grande partie de ceux qui aurait voulu participer à l'évènement sera encore au travail.

Messieurs Bilalian, Le Graët, Djorkaeff, offrez aux amateurs de football une vraie fête, dans un stade plein, en offrant au 1/4 de finale de Coupe de France, Lens-Bordeaux, un horaire plus adapté.

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, amateurs de football, nous vous invitons à ne pas laisser ce message lettre morte, à le partager, le diffuser, et à exprimer massivement, mais avec le respect que l'on doit à chacun, votre mécontentement sur les pages Facebook et twitter de la Fédération Française de Football et de France 2, et leur rappeler l'aberration de leurs décisions, et du danger qu'elles représentent pour le football populaire."


Refus de la FFF et de France Télévisions de changer l'horaire


"Le match Lens-Bordeaux, comptant pour les quarts de finale de Coupe de France, a été fixé au mercredi 17 avril à 17h00 (retransmis sur France
2). Un horaire qui n'arrange ni les supporters, ni le Racing
", a indiqué le RC Lens dans un communiqué. "Le club s'est, dans un premier temps, rapproché de la Fédération française de football et du groupe France Télévisions dans le but de changer l'horaire. Il s'est heurté à un refus de leur part", a-t-il ajouté.

Le précédent "Plabennec-LOSC"


En janvier dernier, Le Stade plabennecois (CFA), s'était mis en colère en apprenant que son match contre Lille  en 16e de finale le 23 janvier aurait lieu à 17h00 ! Du coup, la Fédé avait décalé le match qui s'était déroulé finalement à 21h.

Le précédent "SOS Ligue 2"

Dans un communiqué, les Red Tigers, groupe de supporters lensois rappelle également que les horaires des matchs de championnat de Ligue 2 qui avaient été avancés à 18h45 ont finalement été remis à des horaires normaux : « Après s’être rendu compte de l’impact de cet horaire et d’une baisse de près de 30% de la fréquentation dans les stades, les matchs ont été remis à 20h. La Fédération Française de Football n’a-t-elle pas été capable de tirer les leçons de ce fiasco ? Ou alors le football français ne jure t-il dorénavant que par les euros de la télévision, méprisant chaque semaine les supporters de football, les privant de leur passion ? »

Les autres matchs

Mardi 16 avril
18h : Troyes -Nancy (Eurosport)
20h50 : Saint-Etienne-Lorient (Eurosport)

Mercredi 17 avril
20h55 : Evian Thonon-Gaillard - Paris SG (France 3).

Lens s'est qualifié pour les quarts de finale en battant Epinal la semaine dernière. Le club sang et or est le petit poucet de la compétition qui ne compte plus que des clubs de Ligue 1 !

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus