Cet article date de plus de 8 ans

Amiens : les 8 et 9 mars point infos en centre ville sur le cancer colorectal

c'est le deuxième cancer le plus meurtrier en France. Deux journées d'information auront lieu vendredi 8 et samedi 9 mars de 13h00 à 18h00 rue des Trois Cailloux.
Les chargés de prévention de la Maison Prévention Santé de la Ville d'Amiens et de la CPAM de la Somme, les bénévoles de la Ligue contre le Cancer ainsi que les étudiants infirmiers seront présents pour répondre aux interrogations du public : qui est concerné par le dépistage ? faut-il attendre des signes d’alerte pour se faire dépister ? comment se fait le test ?
Cette action est réalisée dans cadre du "Mars bleu 2013", mois de la mobilisation contre le cancer colorectal qui, bien que se guérissant dans 9 cas sur 10 lorsqu'il est dépisté à temps, reste le deuxième cancer le plus meurtrier aujourd'hui en France (17 500 décès par an, 40 500 nouvelles personnes touchées par an, selon les chiffres de l’Institut national du Cancer).

En 2000, l’âge moyen lors du diagnostic d’un cancer colorectal était de 72 ans chez l’homme et de 75 ans chez la femme. Si le nombre de nouveaux cas reste identique chez les deux sexes avant 55 ans, il augmente plus rapidement chez les hommes par la suite.

Mais la Picardie est  mauvaise élève : seules 3 personnes sur 10 dans la tranche 50/74 ans  réalisent le test Hemocult. Il est pourtant  gratuit et remis par le généraliste même en l'absence de symptômes. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé