Agression d’un arbitre à Anzin-Saint-Aubin: le capitaine de l'équipe de Vendin-le-Vieil en garde à vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Navez

Le joueur de football était convoqué ce lundi matin au commissariat d’Arras, où il a été placé en garde à vue, une semaine après avoir violemment agressé un arbitre lors d’un match de promotion de première division du district Artois.

Les faits s'étaient déroulés le premier avril sur le terrain de l'Etoile Sportive d'Anzin Saint-Aubin. Peu après le retour des vestiaires en deuxième mi-temps, alors que Vendin Le Vieil était mené 2 buts à 1, son capitaine s'est rué sur l'arbitre et l'a projeté au sol avant de le rouer de coups de poing et de pieds.
Une agression qui a fortement marqué les joueurs et les dirigeants de l'équipe locale. Son président, José Herman décrit une scène d'une violence rare, un acte inadmissible.

Deux plaintes

L'arbitre, blessé et très choqué, a été transporté à l'hopital d'Arras d'où il est sorti le soir même avec une incapacité temporaire de travail de 15 jours. Le lendemain, il a déposé plainte pour violences au commissariat d’Avion, ce à quoi est venu s'ajouter une plainte pour dégradations déposée par le club d'Anzin Saint-Aubin, à l'encontre du même agresseur et de ses coéquipiers qui ont arraché une porte dans le vestiaire avant de prendre la fuite.


Sanctions doublées

Suite à cette nouvelle agression d'un arbitre, la deuxième dont est témoin l'équipe artésienne en moins de trois mois, une vague de colère et de protestation s'est levée dans le corps arbitral et chez les présidents de club qui réclament plus de sévérité dans les sanctions.
La Ligue de football Nord–Pas-de-Calais a aussitôt réagi en convoquant un conseil de ligue exceptionnel, le vendredi 5 avril.  Les dirigeants y ont décidé durcir le barème disciplinaire en cas d'agression sur arbitre. Les sanctions et les amendes seront doublées en cas de violences, insultes, menaces, bousculades ou propos racistes. Des règles plus dures qui courent jusqu'à la fin de saison qui s'annonce difficile avec beaucoup de matchs en retard à cause de la météo. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité