Cet article date de plus de 8 ans

Eaux de baignades : pavillon bleu sur onze plages du littoral Nord Pas de Calais

L’Agence de l’eau Artois Picardie et l’Agence régionale de santé (ARS) publient leur enquête annuelle sur la qualité des eaux de baignade. Onze  plages et 3 plans d'eau de la région obtiennent le pavillon bleu. Palmarès plutôt stable. 
Le bilan est plutôt satisfaisant. Les résultats des prélèvements d’eau de baignade effectués en 2012 par l'Agence de l'eau et l'ARS font apparaître une relative stabilité de la qualité. 
Pourtant, le nombre de sites classés en bleu (bonne qualité) a baissé, passant de 40% dans le palmarès 2012 à 35%.cette année. En cause, les conditions météorologiques qui ont modifié sensiblement les données micobiologiques.
Au rang des bonnes surprises: le retour en bonne qualité des plages de Bray-dunes, les Hemmes de Oye Plage, de Tardinghem et de Saint-Etienne au Mont.
En revanche, Zuydcoote, Grand-Fort Philippe, Oye-Plage et Equihen plage sont rétrogradées du bleu au vert, de bonne qualité à qualité acceptable.

Malgré la mise en place d’une gestion active de la baignade par la ville, la plage de Boulogne-sur-Mer reste classée orange, soit une « eau momentanément polluée ». Ce constat confirme que les efforts en matière de réduction des rejets dans l’agglomération Boulonnaise et sur le bassin versant amont doivent être poursuivis voire accentués.
Pour ce qui est des baignades en eau douce, le site de la base des Près du Hem à Armentières se voit déclassé en « eau momentanément polluée»,  du fait de la mauvaise météo (notamment les orages) conduisant certains prélèvements ponctuels à être mauvais.
A l'inverse, les plans d'eau de Rieulay, de Noeux les Mines et de Fourmies affichent un bleu éclatant.

Dés l'an prochain, les critères de classement vont se durcir. Une page se tourne avec l’adoption de la nouvelle directive baignade qui renforce les exigences de qualité pour le plus grand bénéfice des baigneurs.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement