• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Record : à 12 ans, avec sa mère, elle traverse la Manche en kayak et rejoint Boulogne en 4h30

Tatiana Kimberley est en passe de devenir la plus jeune kayakiste à traverser la Manche. / © JK
Tatiana Kimberley est en passe de devenir la plus jeune kayakiste à traverser la Manche. / © JK

Parties à 10h30 des côtes anglaises, une mère et sa fille sont arrivées à Boulogne sur Mer dès 14h30. Tatiana Kimberley entre au Livre des records au titre de plus jeune kayakiste à traverser la Manche.

Par Mickael Guiho

Lundi, les deux femmes avaient du reporter leur traversée, à cause d'une météo défavorable. Mardi matin, à 10h30 heure française, elles sont parties à l'assaut de la Manche, dans un kayak bi-place.

Objectif initial : relier Folkestone (en Grande Bretagne) et le cap Gris-Nez (près de Calais), soit 30 kilomètres, en 5 à 6 heures.

Changeant de chemin à cause du courant, elles sont arrivées à Boulogne-sur-Mer et ont finalement réussi la traversée en 4h30 seulement !

Tatiana Kimberley :

Je voulais monter que je pouvais le faire. Il y en a qui disaient "mais non, tu es trop petite, tu n'y arriveras pas " et je l'ai fait. Je voulais aussi attirer les jeunes filles vers le sport.


Au Guiness Book


Tatiana, 12 ans, et sa mère Natasha, 41 ans, vivent depuis trois ans en Dordogne et ont une passion : le kayak. Les anciennes Londoniennes le pratiquent en compétition et dans le petit club de Marsac-sur-l'Isle, près de Périgueux.

Tatiana, 12 ans, entre dans le Livre des records, le Guiness Book. Jusqu'ici, la plus jeune kayakiste à avoir réussi la traversée de la Manche, une anglaise, avait 13 ans.

Avec sa mère, elle s'était entraînée spécialement pour cette traversée, mais jamais en mer, excepté ce week-end, sur la rive anglaise. C'était donc un défi physique autant qu'un challenge éprouvant moralement...

Tatiana et sa mère Natasha. / © JK
Tatiana et sa mère Natasha. / © JK


Pour leur club et pour elles


L'idée est venue de la mère, Natasha. Cette chef d'entreprise a pensé qu'une telle aventure allait attirer sur son club de kayak l'attention et donc les capitaux. De ce point de vue, c'est réussi : le club de Marsac a trouvé de nouveaux sponsors.

Mais il n'est pas seulement question d'argent. C'est d'abord l'histoire de deux femmes qui, en tant que femmes autant qu'en tant que mère et fille, voulaient vivre une aventure ensemble.

Sur le même sujet

Meurtres à Lille

Les + Lus