• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Origi (LOSC) : étoile filante ou montante ?

A 18 ans seulement, l'attaquant belge de Lille Divock Origi semble déjà s'imposer en attaque, confirmant en L1 sa très belle réussite lors des matches de préparation. Ça va vite pour lui ? Trop vite ? 

Par EM avec AFP

Origi, auteur du but de la victoire contre Lorient (1-0) lors de la première journée, devrait encore être titulaire samedi à Reims (20h00), Nolan Roux purgeant le deuxième de ses trois matches de suspension. Mais même disponible, Roux n'aurait pas forcément eu la préférence de l'entraîneur, René Girard, pour l'ouverture de la saison, tant Origi a fait ses preuves pendant la préparation, avec trois buts marqués en cinq matches.

Il a un équilibre, ce gamin...


Et son but contre Lorient, pour sa première titularisation en championnat, devrait lui permettre de garder une longueur d'avance sur Ronny Rodelin, Ryan Mendes ou encore Tulio De Melo pour épauler Salomon Kalou en attaque. Origi "est bien, il s'est imposé pour ce début de saison", reconnaissait jeudi René Girard. "Il a un équilibre, ce gamin, qui est très intéressant et qui va lui permettre de pouvoir gravir les échelons sans trop d'embûches", ajoutait l'ancien sélectionneur de l'équipe de France Espoirs.

butorigilorient
"Mais il faut toujours rester très vigilant. Il a 18 ans, on peut avoir de très bons moments comme on peut avoir des moments difficiles aussi. Le haut niveau est très exigeant. Je vais être vigilant par rapport à ses prestations", nuançait aussi le nouvel entraîneur des "Dogues", qui avait choisi de remplacer Origi par Rodelin dès la 51e minute de jeu contre Lorient. "Il bosse beaucoup, il s'accroche mais il n'est pas dit qu'il va faire toute une saison comme ça. On va voir. A 18 ans, déjà de faire ce qu'il fait, c'est bien", poursuivait René Girard.

"Très technique"

Origi, formé à Lille, a été lancé en L1 la saison dernière par Rudi Garcia. Buteur dès son premier match (le 2 février contre Troyes), l'attaquant
belge s'est contenté de bouts de matches (161 minutes au total, en 10 entrées en jeu).
butorigitroyes

"Je ne me pose pas de questions. J'essaie de bosser, de faire mes matches, le coach s'occupe du reste", expliquait Origi après sa belle prestation contre Lorient. "Je ne me prends pas la tête. J'ai marqué trois buts en préparation, (là) j'ai encore marqué. Il ne faut surtout pas lâcher, c'est ça le danger. Il faut continuer à bosser". "Il a énormément de qualités. C'est un très jeune joueur donc il a encore beaucoup de travail à faire et beaucoup de choses à prouver", confirmait jeudi son coéquipier Marvin Martin.

Grand, costaud dans les duels, Origi peut aussi "demander (le ballon) en profondeur". "Il est très technique", ajoutait le meneur de jeu du Losc, à l'origine du but d'Origi face aux Bretons, avec une passe en profondeur détournée par un joueur adverse.

Même si elle est perfectible, l'entente d'Origi avec Salomon Kalou, l'attaquant N.1 du Losc, joue évidemment pour lui à l'heure des choix de l'entraîneur. Kalou "est comme un grand frère", confiait le buteur belge. "Chaque jour, j'apprends des choses avec lui, il me donne beaucoup de conseils. Avec lui, je vais progresser".

Et vous, qu'en pensez-vous ? 

Ce contenu n'est plus disponible

 

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus