• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Une dame de 76 ans, malade d'Alzheimer, disparaît 18 heures et réapparaît saine et sauve

En gare de Toulon, quand le TGV de Françoise est arrivé vendredi soir à 21h47, son compagnon n'a trouvé personne... / © BORIS HORVAT / AFP
En gare de Toulon, quand le TGV de Françoise est arrivé vendredi soir à 21h47, son compagnon n'a trouvé personne... / © BORIS HORVAT / AFP

Plus de peur que de mal, c'est l'histoire qui finit bien aujourd'hui... Françoise C. 76 ans, avait pris le train à Lille Europe vendredi à 16h02 pour arriver en gare de Toulon à 21h47 le jour-même... 

Par EP

La septuagénaire, atteinte par la maladie d'Alzheimer, connaît son identité et son adresse. Accompagnée par sa famille, son gendre Gilles et sa fille Patricia F. en gare de Lille Europe, elle a également sur elle une feuille cartonnée sur laquelle sont inscrit ses coordonnées, là où elle va, et qui joindre en cas d'urgence. Dans ces conditions, elle va prendre le train toute seule direction Toulon.

Mais peu après 22h00, son compagnon qui l'attend en gare dans le Var, ne la voit pas. Il contacte Patricia qui s'inquiète... A 1h19 (heure du procès verbal) cette dernière est au commissariat central de Lille pour signaler la disparition.

Jusqu'aux environs de 16h00 aujourd'hui Françoise restera introuvable. "J'ai appelé tous les hôtels de Toulon mais on ne l'a pas trouvée" explique Gilles, son gendre paniqué "De plus, le train s'est arrêté aux gares TGV de Roissy, Marne-la-Vallée, Lyon Pardieu, Avignon, Aix-en-Provence et Marseille Saint-Charles avant d'arriver à Toulon. Ce qui compliquait considérablement les recherches". 

Quand, 18h00 après l'arrivée du train en gare de Toulon, le téléphone de Patricia sonne, c'est le compagnon de sa mère qui appelle : "Elle va très bien, elle a pris un hôtel à Toulon, s'est fait deux restaurants, un hier soir et un ce midi puis elle m'a appelé" explique le compagnon.

A l'heure qu'il est, Patricia rigole nerveusement de cette histoire. "Maman ne s'est pas rendue compte de l'inquiétude qu'elle a pu provoquer. Elle était bien. Elle n'a pas vu ou voulu voir son compagnon hier en gare de Toulon, je ne sais pas. Elle était un peu embêtée à l'idée de retourner dans le sud lui dire au-revoir (Françoise rejoint dans quelques jours un établissement spécialisé en métropole lilloise). Mais heureusement nous l'avons retrouvée saine et sauve"

Françoise doit maintenant se présenter physiquement au commissariat de Toulon pour que l'affaire soit définitivement classée. Mais les services de police ont déjà été prévenus de la réapparition de Françoise. 


Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus