• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le dispositif des “emplois francs” élargi aux agglomérations de Valenciennes, Lens-Liévin et Calais

Le quartier de la Grande Résidence, à Lens, fait partie des nouveaux secteurs concernés. / © MaxPPP
Le quartier de la Grande Résidence, à Lens, fait partie des nouveaux secteurs concernés. / © MaxPPP

Le ministère de l'égalité des territoires et du logement a décidé d'élargir le dispositif des "emplois francs" aux agglomérations de Valenciennes, Lens-Liévin et Calais. Ils instituent une prime de 5000 euros en faveur des entreprises qui embauchent des jeunes issus de quartiers sensibles.

Par Yann Fossurier

François Lamy, le ministre délégué à la Ville, a annoncé lundi l'élargissement du dispositif des "emplois francs" à 30 nouvelles agglomérations en France, parmi lesquelles celles de Valenciennes, Lens-Liévin et Calais

Lancés en juillet dernier, les "emplois francs" instituent une prime de 5 000€ en faveur des entreprises recrutant un jeune de moins de 30 ans en CDI à temps plein résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (les fameuses ZUS, Zones Urbaines Sensibles)

Selon le ministère de l'égalité des territoires et du logement, le taux de chômage des jeunes dans ces quartiers populaires atteint 41%,  2,5 fois plus que la moyenne nationale. À diplôme égal, un jeune résidant dans un quartier populaire aurait deux fois plus de risque d'être au chômage qu'un jeune résidant dans un autre quartier.

Dans la région Nord Pas-de-Calais, seule l'agglomération de Lille était concernée pour le moment.

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus