• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le 26 septembre 2013 journée mondiale de la contraception : informer les jeunes Picards

Le 26 septembre journée mondiale de la contraception / © Mychele Daniau / AFP
Le 26 septembre journée mondiale de la contraception / © Mychele Daniau / AFP

A l'occasion de cette journée, le CIDFF (Centre d'Information des Droits des Femmes et des Familles) propose des temps d'information et d'échanges autour des différentes méthodes de contraception.

Par Halima Najibi

A l’occasion de la journée mondiale de la contraception, le CIDFF 80 sera présent en centre ville d’Amiens et distribuera des outils de communication et de prévention. Des outils de communication et de prévention sont également disponibles à l’accueil du CIDFF 80. Pour toute information vous pouvez contacter l’antenne régionale d’information sur la contraception et l’IVG au 03.22.72.22.14.

En partenariat avec la mairie d’Abbeville, le CIDFF sera présent dans les quartiers prioritaires pour des temps d’échange et de parole autour de la contraception. Pour toute information, vous pouvez joindre l’animatrice au 03.22.31.26.31
Cette journée invite à parler librement de contraception pour éduquer les jeunes et les moins jeunes sur la contraception comme les différents moyens de contraception.


La contraception une alternative à l'avortement ?

La journée mondiale de la contraception s'adresse avant tout aux plus jeunes : un quart des jeunes de 15 à 24 ans a sa première relation sexuelle sans contraception. En France, plus de 28 000 avortements ont lieu chez des filles de moins de 18 ans 
La région Picardie représente en moyenne un taux de fécondité de 3,2 naissances pour 1000 jeunes mineures âgées de 12 à 17 ans, ce taux est largement supérieur à celui de la France Hexagonale (1.9). Le territoire Aisne Nord/Haute Somme reste le taux le plus élevé par rapport à l’ensemble des territoires de santé Picards. Au total 241 mères mineures ont accouché entre 2000 et 2008. Source ARS Picardie 

Où trouver des informations, une aide pour une contraception ou une IVG en Picardie :

AISNE (02)


Centre Hospitalier de Saint-Quentin 
1, avenue Michel de l’Hôpital
03 23 06 73 80
03 23 06 71 05
03 23 06 71 71 (standard)

Centre Hospitalier de Laon
46, rue du 13 Octobre
03 23 24 34 44
03 23 24 33 33 (standard)

Centre Hospitalier de Soissons
46, avenue du Général de Gaulle
03 23 75 74 13
03 23 75 70 70 (standard)

Centre Hospitalier de Chauny
94, rue des Anciens Combattants AFN
03 23 38 55 03
03 23 38 55 00 (standard)

Centre Hospitalier de Château-Thierry
Route de Verdilly
03 23 69 66 46
03 23 69 67 66 (planning familial)
03 23 69 66 00 (standard)

Centre Hospitalier de Hirson
40, rue aux Loups
03 23 58 82 90
03 23 58 82 82 (standard)

Oise


Maison de la Solidarité et des Familles à Beauvais
69, rue Victor Hugo
03 44 10 77 27

Antenne du centre de planification de Grandvilliers
Maison de la Solidarité et des Familles
58, rue Basse Saint-Cyr à Breteuil 
03 44 10 75 00

Maison de la Solidarité et des Familles de Clermont
27, Avenue Gambetta
03 44 10 78 30

Maison de la Solidarité et des Familles de Compiègne
1 Place de la Croix Blanche
03 44 10 40 40

Maison de la Solidarité et des Familles de Creil 
6, rue du Général Leclerc
03 44 10 46 70

Maison de la Solidarité et des Familles à Crépy-en-Valois
14 Avenue Sadi Carnot
03 44 10 44 30

Antenne du centre de planification de Compiègne
Centre de Consultations à Estrées-Saint-denis
15, rue Guynemer
03 44 10 83 45

Maison de la Solidarité et des Familles de Grandvilliers
16, rue d’Amiens
03 44 10 80 00

Maison de la solidarité et des Familles à Méru 
7, rue François Truffaut
03 44 10 74 31

Maison de la solidarité et des familles à Mouy
1 , Passage des écoles BP 251
03 44 10 83 25
N
Maison de la solidarité et des familles de Noyon
97, Boulevard Schumann
03 44 10 42 80


Maison de la solidarité et des familles de Pont-Sainte-Maxence
2, rue Claude Chappe
03 44 10 44 05


Maison de la solidarité et des familles de Ressons-sur-Matz
91, route de Compiègne
03 44 10 75 20

Maison de la solidarité et des familles de Saint-just-en-Chaussée
23, rue de Picardie
03 44 10 77 40

Maison de la solidarité et des familles de Senlis
16, Rue Bellon
03 44 10 78 90

Espace petite enfance familles à Margny-les-Compiègne
62, rue Molière
03 44 10 83 45

Somme

Centre de planification et d'éducation familiale à Albert 
9, rue Carnot
03 60 03 47 10

Centre de planification et d'éducation familiale à Amiens
Rue Léo Lagrange
03 60 03 46 20

25, rue Riolan
03 60 03 48 10


Espace des Solidarités à Corbie 
30, A rue Jean Jaurès
03 60 01 53 31

Centre de planification et d'éducation familiale à Friville-Escarbotin 
23, rue Pasteur
03 60 03 42 00

Centre de planification et d'éducation familiale à Ham 
12, rue Louis Braille
03 23 81 45 70

Centre de planification et d'éducation familiale à Montdidier 
Chemin du Tour de Ville
03 60 03 45 20

Centre de planification et d'éducation familiale à Nesle 
23, rue Saint Nicolas
03 60 03 47 90

Centre de planification et d'éducation familiale à Roye 
Rue Pasteur
03 60 03 45 50

Centre de planification et d'éducation familiale à Rue 
Route de Canteraine
03 60 03 41 20

AUTRES CENTRES DE PLANIFICATION ET D’EDUCATION FAMILIALE

ABBEVILLE
Centre Hospitalier Général
43, rue de l’Isle
03 22 25 52 00 (standard)

AMIENS
Centre d’orthogénie - CHU
106, rue Louis Thuillier
03 22 53 36 20

AMIENS
Université de Picardie-Médecine Préventive
Rue du Campus - Campus -
03 22 82 72 33

DOULLENS
Centre Hospitalier
6, rue de Routequeue
03 22 32 33 91
03 22 32 33 33 (standard)

PERONNE
Centre hospitalier
Place du jeu de Paume
03 22 83 61 13
03 22 83 60 00 (standard)
03 23 58 82 82 (standard)


 Les pharmaciens sont là pour vous délivrer la contraception, vous informer et vous orienter. Ils délivrent également la contraception d'urgence.
- Les infirmières scolaires des collèges et lycées sont aussi là pour vous informer et vous orienter. Elles peuvent délivrer la contraception d'urgence.



La Picardie en quelques chiffres

Près de 40 % de la population picarde est âgée de moins de trente ans. Les personnes mineures représentent 23,8 % en Picardie contre 22, 1 % en France Hexagonale. La Picardie tend à devenir la 2ème région la plus jeune de France après le Nord Pas de Calais.

D’après les données du Baromètre santé de l’OR2S de Picardie en 2005, la majorité des jeunes a utilisé un moyen de contraception dès le premier rapport sexuel. Près de 6 jeunes sur 7 (85,6%) déclarent avoir utilisé un préservatif lors de leur premier rapport sexuel. 93,4 % des filles déclarent avoir utilisé un moyen de contraception lors du 1er rapport sexuel.

Sur l’ensemble des jeunes, 87,2 % des jeunes femmes contre 69,4 % des jeunes hommes pour leur partenaire ont déclaré utiliser la pilule comme mode de contraception, et cette différence garçons-filles est significative quelle que soit la tranche d’âge considérée. 
Source ARS Picardie

Quelques liens utiles : 

- Ministère de la santé : www.sante.gouv.fr

- INPES : www.inpes.sante.fr

- Fil santé jeunes : www.filsantejeunes.com
téléphone : 32 24 depuis un poste fixe (appel gratuit)
ou 01 44 93 30 74 depuis un portable (appel non surtaxé)

- MFPF (Mouvement français pour le planning familial) :
www.planning-familial.org

- Sida info service :
www.sida-info-service.org
téléphone : 0800 840 800

- AFC (Association Française pour le contraception) :
www.contraceptions.org

www.info-ist.fr

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus