• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Sin-le-Noble : un homme meurt après avoir été poussé dans l'eau, deux mineurs interpellés

L'homme a été poussé dans l'eau ici même, le long de l'étang du Vivier à Sin-le-Noble. / © Thomas Millot
L'homme a été poussé dans l'eau ici même, le long de l'étang du Vivier à Sin-le-Noble. / © Thomas Millot

Un homme âgé de 53 ans s'est noyé mercredi après-midi à Sin-le-Noble. Selon des témoins, il aurait avoir été poussé dans l'eau par deux mineurs qui voulaient lui voler son vélomoteur et qui ont été interpellés,

Par YF avec Thomas Millot

La victime, un homme de 53 ans originaire de Dechy, marié et père de trois enfants, était venue pêcher à l'étang du Vivier à Sin-le-Noble. Deux adolescents, âgés de 14 ans et originaires de Sin-le-Noble, ont alors tenté de lui dérober sa mobylette et l'ont poussé à l'eau, sous le regard de plusieurs témoins qui ont alerté la police. 

DMCloud:109599
Un homme poussé à l'eau par deux ados
Les deux agresseurs présumés ont pris la fuite au guidon de la mobylette mais ont pu être interpellés par une patrouille de police, grâce au signalement donné par les témoins. Ils ont tous les deux été placés en garde à vue pour "vol en réunion avec violences ayant entraîné la mort", passible de la réclusion criminelle à perpétuité, a déclaré à l'Agence France Presse Eric Vaillant, procureur de la République de Douai (Nord). Les deux suspects ont un casier judiciaire vierge.

"Malgré d'importants effectifs de secours" déployés sur place selon une source policière citée par l'Agence France Presse, le quinquagénaire a été "déclaré décédé vers 15H30". Une autopsie doit être pratiquée dans les 24 heures. Selon les premières constations effectuées par le médecin légiste, la victime ne portait pas de traces de coups. 

L'enquête de police a été confiée à la Sûreté de Douai.



Mise à jour (26 septembre, midi) :


La garde à vue des deux suspects sera prolongée en ce début d'après-midi. Les adolescents encourent 20 ans de réclusion criminelle (la perpétuité est impossible pour les mineurs de moins de 16 ans).

Une autopsie du corps de la victime est en cours à l'institut médico-légal de Lille, tandis que l'auditon des témoins se poursuit au commissariat de Douai.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus