• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Natacha Bouchart, maire de Calais, défend son idée de “mail pour signaler les squats de migrants”

Natacha Bouchart, ce jeudi en mairie de Calais. / © Sergio Rosenstrauch
Natacha Bouchart, ce jeudi en mairie de Calais. / © Sergio Rosenstrauch

La maire de Calais, Natacha Bouchart (UMP), a publié mercredi sur sa page Facebook un message invitant les habitants de la ville à signaler "tout squat" de migrants. Ce vendredi, elle justifie son initiative et tente d'éteindre la polémique. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

"J'ai voulu un peu bousculer, ou provoquer un peu tout le monde, pour que les services du gouvernement puissent prendre en compte notre problématique", a déclaré à l'AFP Mme Bouchart. "Notre seul recours, aujourd'hui, pour éviter les nouveaux squats, c'est d'utiliser la procédure spécifique qui est uniquement valable pour la police dans un délai de 48 heures à partir d'un constat d'intrusion pour faire évacuer un lieu", a affirmé
à l'AFP la sénatrice, selon qui cette procédure d'un envoi de mail à la mairie par les Calaisiens permet d'éviter qu'un squat ne "s'installe".

Elle a aussi défendu son initiative sur France 3 Nord Pas-de-Calais affirmant qu'elle ne mettait pas de l'huile sur le feu mais souhaitait prendre en compte la réalité de ce que vivent les Calaisiens.

Natacha Bouchart, sur France 3 Nord Pas-de-Calais

"Il n'y a rien qui bouge au niveau du gouvernement britannique, il n'y a rien qui bouge au niveau du gouvernement français, il n'y a rien qui bouge au niveau de l'Europe", a clamé Mme Bouchart. "Cela fait plus de 12 ans qu'on subit cette situation", a-t-elle déploré, en référence à la fermeture du centre de la Croix-Rouge à Sangatte en novembre 2002.

A Calais, la population est divisée face à cette initiative de la maire de Calais. Certains habitants approuvent. D'autres, notamment les membres d'associations humanitaires condamnent fermement et pointent le contexte électoral qui pousserait à ce type d'annonce.

Philippe Wannesson, Membre de l'association "marmite aux idées"

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus