Les images de la spectaculaire évasion de Redoine Faïd de la prison de Sequedin

Publié le Mis à jour le

M6 et TF1 publient des images de l'évasion de Redoine Faïd de la prison de Sequedin. Elles sont extraites des enregistrements de vidéo-surveillance. 

M6 et TF1 ont diffusé ce vendredi soir des images de l'évasion de Redoine Faïd, le 13 avril dernier à la prison de Sequedin. Ces photos proviennent d'enregistrements de vidéo surveillance. On y voit Redoine Faïd, une arme à la main, entouré de surveillants, se déplacer à travers les différentes ailes du bâtiment. Il réussit à faire voler des portes en éclat grâce à des explosifs. 



##fr3r_https_disabled##


##fr3r_https_disabled##


Le 13 avril, Redoine Faïd s'évadait de la prison de Sequedin, dans le Nord. Une évasion spectaculaire. Il y a quelques jours, trois hommes ont été mis en examen vendredi pour complicité dans l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier le braqueur. L'enquête menée sans relâche par la police judiciaire de Lille, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le parquet, cherche à déterminer qui a permis au braqueur de se procurer le matériel lui ayant permis de s'évader. Des surveillants de la prison de Sequedin ont été entendus dans ce cadre mais n'ont pas été mis en examen.



Une cavale d'un mois et demi

La cavale de Redoine Faïd, devenu durant un mois et demi l'homme le plus recherché de France, avait pris fin le 29 mai, avec son interpellation dans un hôtel de Seine-et-Marne. Dans le cadre de l'enquête de flagrance qui a suivi l'évasion, plusieurs personnes de son entourage proche avaient été placées en garde à vue, dont sa compagne, des frères et son neveu.



Redoine Faïd était détenu à Sequedin notamment pour participation à une tentative d'attaque à main armée qui avait coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet, 26 ans, en mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne).

Après sa dernière arrestation, le braqueur s'était vu signifier neuf chefs de mise en examen. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité