Centenaire 14-18 : signature d'un contrat de coopération entre l'Etat et les régions du front comme le Nord Pas-de-Calais

Le cimetière Notre-Dame-de-Lorette à Ablain-Saint-Nazaire. / © AFP
Le cimetière Notre-Dame-de-Lorette à Ablain-Saint-Nazaire. / © AFP

Un contrat liant l'Etat et les territoires traversés par le front en 1914-18 a été signé jeudi à Lille, pour que la France soit en matière d'accueil touristique fin prête pour le centenaire de la Grande Guerre.

Par AFP

La ministre du Tourisme, Sylvia Pinel, et son collègue aux Anciens combattants, Kader Arif, ont signé ce document, intitulé "contrat de Destination centenaire de la Grande Guerre" en ouverture des deuxièmes "Assises du tourisme de mémoire", tenues au conseil régional du Nord-Pas de Calais une semaine après le coup d'envoi des commémorations donné par le président François Hollande.

Le contrat vise à renforcer la coopération entre les autorités locales des zones les plus marquées par le conflit, de la frontière suisse à la mer du Nord, qui
vont accueillir des milliers de visiteurs français et étrangers à l'occasion des cérémonies de commémoration qui s'échelonneront de 2014 à 2018.

Trois régions --la Lorraine, la Champagne-Ardenne, le Nord-Pas de Calais--, deux départements picards, --l'Aisne et la Somme--, et le pôle "Front des Vosges", s'engagent dans cette action de promotion pour à la fois rendre plus efficaces les structures d'accueil et plus visible à l'international "l'offre touristique liée à l'histoire".

6 à 7 millions de visiteurs

"L'enjeu" de ces "assises", ouvertes en présence de l'ambassadeur d'Australie Ric Wells, ainsi que de représentants canadien, néo-zélandais et belge, est double, a résumé M. Arif : "rénover les sites et mieux accueillir les visiteurs". A plus long terme, a souligné Mme Pinel devant la presse, il s'agit pour la France de "pérenniser" les structures d'accueil du tourisme mémoriel. Chaque année, a-t-elle dit, "de six à sept millions de visiteurs" arpentent les cimetières militaires en France. Or l'an prochain, avec le 70e anniversaire du débarquement en Normandie, le 6 juin 44, et le centenaire du 1er conflit mondial en août 14, l'affluence prévisible sera considérable.

L'agence de développement touristique Atout France supervisera le déploiement concerté et mutualisé des moyens humains, techniques et financiers, notamment pour faciliter la mobilité des visiteurs d'un site à l'autre. Trois projets de modernisation des grands sites bénéficiant du soutien financier
de l'Etat ont fait l'objet de conventions signées jeudi à Lille par M. Arif: ceux d'un historial franco-allemand au Hartmannswillerkopf ou Vieil-Armand
(Haut-Rhin), d'un musée rénové du Chemin des Dames, près de la Caverne des dragons (Aisne) et d'un Centre d'interprétation à Souchez, au pied de la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais).

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus