• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Conseil Régional Nord Pas-de-Calais : la nomination de la fille de Daniel Percheron à un poste de directrice générale adjointe crée un malaise

La promotion de la fille de Daniel Percheron à un poste de directrice générale adjointe fait grincer des dents au Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais. / © MaxPPP
La promotion de la fille de Daniel Percheron à un poste de directrice générale adjointe fait grincer des dents au Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais. / © MaxPPP

C'est le site Daily Nord qui révèle l'information. Elvire Percheron, fille du président du Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais, vient d'être désignée directrice générale adjointe de la mission « Attractivité et Solidarités ». Une nomination qui crée un malaise parmi les élus régionaux.

Par Yann Fossurier avec Jean-Louis Manand

Selon le site d'information Daily Nord, Elvire Percheron a été nommée la semaine dernière directrice général adjointe de la mission "Attractivité et Solidarité" du Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais, un pôle en charge notamment de la politique culturelle. La nouvelle DGA n'est autre que la fille de Daniel Percheron, le président socialiste de la région, ce qui crée un véritable malaise aujourd'hui parmi les élus régionaux.

"C'est une connerie monumentale", s'indigne un conseiller régional que nous avons joint par téléphone. "Je ne mets pas en cause ses compétences et le fait qu'elle puisse être la meilleure à ce poste, mais si près des élections, ça ne peut que faire réagir. C'est une énorme maladresse, c'est du népotisme." "Elle n’a ni les diplômes, ni les qualités d’encadrement nécessaires pour un tel poste", proteste de son côté un fonctionnaire de la collectivité cité par Daily Nord.

"Il n’y aucun passe-droit au sein du Conseil régional"


Jusqu'ici, Elvire Percheron occupait un poste de conseillère spéciale auprès de son père en matière de culture. Interrogé par Daily Nord, François Delagrange, directeur de cabinet de Daniel Percheron défend cette nomination. "Ce poste était vacant depuis le 1er octobre, suite à la démission du précédent DGA", explique-t-il, rappelant qu'Elvire Percheron est titulaire de deux DESS (diplôme d'études supérieures spécialisées, de niveau bac+5). "Pour éviter toute suspicion car il est échaudé, le président a souhaité lancer un appel à candidatures alors que pour ce type de poste, il pouvait nommer quelqu’un directement". Quatre candidats ont donc été entendus et c'est Elvire Percheron qui a été choisie. "La seule chose qu’on reproche à Elvire Percheron, c’est de s’appeler Percheron. Il n’y aucun passe-droit au sein du Conseil régional", assure le directeur de cabinet.

Selon Daily Nord, Daniel Percheron aurait même pris les devants face aux inévitables soupçons de népotisme : sa fille ne touchera pas les 7000 euros mensuels normalement versés un DGA mais elle conservera son salaire de conseillère (4500 euros). Son contrat prendrait fin en même temps que le mandat de son père en mars 2015.

Il y a un an et demi, Elvire Percheron avait failli être désignée administratrice adjointe du nouveau musée Louvre-Lens. Mais à la suite du tollé provoqué par cette nomination, sa candidature n'avait finalement pas été retenue pour ce poste qui, selon Daily Nord, a disparu depuis de l'organigramme du musée.

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus