Cet article date de plus de 7 ans

Berck : du corps retrouvé aux aveux

Du corps retrouvé de cette fillette qui n'avait pas encore de nom, aux aveux de sa mère, rendus publics ce samedi après midi, retour sur 10 jours d'enquête et de questions.
Depuis la découverte par des pêcheurs de crevettes d'un petit corps noyé sur la plage de Berck-sur-Mer le 20 novembre dernier, aux aveux de la mère de l'enfant ce samedi après-midi, voici la chronologie de dix jours d'enquête et de questionnements.


20 novembre : la découverte du corps sans vie d'une fillette


Des pêcheurs de crevettes découvrent le corps d'une fillette d'environ un an sur la plage de Berck-sur-Mer.


21 novembre : sans doute une noyade

Les premières conclusions montrent que l'enfant est vraisemblablement décédée des suites d'une noyade.
   

22 novembre : appel à témoins 


Un appel à témoins est lancé pour retrouver une jeune femme noire, aperçue à Berck le 19 novembre en compagnie du bébé.


25 novembre : vue sur des images de vidéosurveillance

Le parquet de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) explique que la femme recherchée "a été vue à la gare du Nord avec l'enfant à l'aller" vers Berck-sur-Mer mardi, puis a été filmée, seule, au retour, par des caméras de vidéosurveillance, le mercredi. L'ADN, prélevé dans la chambre d'hôtel où la femme a séjourné à Berck ainsi que sur la poussette abandonnée, démontre qu'elle est "de la même famille" que la fillette.


26 novembre : La femme recherchée est la mère de l'enfant 

Les analyses de l'ADN récolté sur la poussette abandonnée sur la plage montrent que la femme recherchée est la mère de l'enfant retrouvée morte.


27 novembre : appel à témoins dans le métro parisien

 

Un appel à témoins est diffusé dans le métro parisien, par le biais d'affichettes où figurent trois photos de la femme recherchée.
 

28 novembre : une information judiciaire 

8 jours après la découverte du corps, le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi, officialise l'ouverture d'une information judiciaire pour "meurtre sur mineur de 15 ans".


29 novembre : interpellation d'une femme à Saint Mandé

Une femme de 36 ans, suspectée d'être la mère de la fillette, est arrêtée à Saint-Mandé (Val-de-Marne) et placée en garde à vue à Nanterre (Hauts-de-Seine).


30 novembre : les aveux et la marche blanche


Des analyses ADN confirment que la femme arrêtée est bien la mère de l'enfant. Elle a "reconnu les faits" et doit être mise en examen pour assassinat, indique le procureur adjoint de Boulogne Nathalie Bany.

La mère, déférée à Boulogne-sur-Mer, s'est rendue à Berck pour "mettre fin aux jours de son enfant", Adélaïde, 15 mois, précise le parquet dans un communiqué, qui rapporte ses aveux. Elle évoque une incompatibilité de la prise en charge quotidienne avec sa vie de couple.

Une marche blanche est organisée à Berck en hommage à la fillette. Plusieurs centaines de personnes participent.

A 17h30, Fabienne Kabou est mise en examen et placée en détention provisoire., à la maison d'arrêt de Sequedin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité