• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Frédéric Cuvillier dans un “combat contre la concurrence déloyale” pénalisant les transporteurs routiers français

Sortie du conseil des ministres du 27 novembre. Frédéric Cuvillier (à droite) en compagnie du ministre de l'Education nationale Vincent Peillon. / © MaxPPP
Sortie du conseil des ministres du 27 novembre. Frédéric Cuvillier (à droite) en compagnie du ministre de l'Education nationale Vincent Peillon. / © MaxPPP

Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a déclaré lundi être "dans un combat de lutte contre la concurrence déloyale" dans le transport routier, y dénonçant des "comportements de négriers".

Par AFP

"Je suis dans un combat qui est un combat de lutte contre la concurrence déloyale. Nous ne pouvons pas laisser des comportements qui sont des comportements de négriers dans ce domaine", a déclaré le ministre après avoir reçu à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) une délégation de transporteurs routiers.

"De 2007 à 2012, l'activité du transport routier français a chuté de 25%, c'est un secteur qui est en crise et en crise grave. Je veux défendre le pavillon routier français. Nous avons un plan national de modernisation et nous avons à porter un message au niveau européen", a ajouté M. Cuvillier.

"J'ai vu la façon dont les salariés de pays européens sont traités, en dehors de toutes règles sociales, et qui crée un dumping inadmissible, et même dangereux", a-t-il affirmé.

"14 propositions concrètes"


"On travaille dans le même sens sur le sujet du dumping social. J'espère que (le ministre) va prendre des décisions pour pouvoir éradiquer (ce problème). On lui a donné 14 propositions concrètes, il nous a promis d'essayer de travailler sur le sujet à partir de jeudi", a indiqué Pascal Debruyne, président de l'UNOTRE (Fédération patronale française du transport) Nord/Pas-de-Calais et Picardie.

Frédéric Cuvillier avait déclaré samedi qu'il aborderait la question de la concurrence déloyale jeudi au conseil des ministres européens. "Et je souhaite réunir dans les prochaines semaines à Paris une conférence avec mes homologues européens sur ces questions d'harmonisation", avait-il ajouté.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus