Valenciennes crée l'exploit à Monaco

Valenciennes, magnifique de courage, a réussi l'exploit d'aller gagner à l'AS Monaco (1-2). Un déclic pour le VAFC toujours 18ème et relégable ? 

Malgré le retour de Falcao, entré à la pause, Monaco (2e) n'a pas su, par manque de sérénité et de maturité, terminer son année 2013 en beauté. L'équipe de la Principauté s'est inclinée pour la première fois de la saison à domicile. Avec 41 points, elle perdra même automatiquement des points sur le Paris SG (1er) ou Lille (3e) qui se rencontrent dimanche soir. Valenciennes (18e), pour sa part, demeure relégable, mais peut espérer des lendemains meilleurs, tant cette équipe a montré du coeur et du talent dans le jeu de contre. 
Les Monégasques emballaient rapidement la rencontre. Une main de Ciss dans sa surface de réparation aurait pu offrir un penalty aux hommes de Ranieri (3), mais Monsieur Thual en décidait autrement. Les Nordistes n'étaient cependant pas venus en terre princière pour défendre uniquement. Mater servait subtilement Dossevi dans la surface qui tombait sur une très bonne sortie de Subasic (19).

0-2 à la 58ème minute !

Monaco poursuivait ses vagues offensives. Après une tête de Rivière facilement captée par Penneteau (16), Ducourtioux sauvait les siens à la suite d'une reprise d'Obbadi (21). Puis, Penneteau se couchait sur une frappe de Rodriguez (23), avant de détourner en corner une nouvelle belle tentative d'Obbadi (25).
Sans rompre, VA parvenait à lancer quelques banderilles. Sur un centre de Masuaku, dévié par Raggi, Subasic était trop court et Abidal, surpris, marquait contre son camp (0-1, 30).
Mené contre le cours du jeu, Monaco redoublait ses attaques. L'égalisation de Kurzawa était refusée pour hors-jeu (32). Même Toulalan s'essayait, sans succès (43).
A la pause, Falcao remplaçait Rivière, peu en vue. Et Monaco reprenait sa domination, mais de façon désordonnée et sans maturité dans le jeu. Moutinho (48), Toulalan (50) et Martial (51) ne trompaient pas Penneteau, auteur une grande prestation.

Autour de leur capitaine, Valenciennes défendait bien et contrait avec justesse. Si Subasic se détendait sur un essai de Dossevi (54), il était logiquement battu par Ducourtioux, au terme d'un contre d'école (0-2, 58).
Alors que Monaco attaquait sans se ménager, Falcao obtenait un penalty logique, mais Penneteau, encore lui, stoppait le tir du Colombien (82). Sans se résigner, les Rouge et Blanc revenaient toutefois à la marque grâce à une tête de James Rodriguez (1-2, 84). Ce dernier croyait même arracher l'égalisation (89). Mais son but était refusé pour hors-jeu.

Nettement supérieur dans le jeu, Monaco peut s'en vouloir de ne pas avoir su revenir avec maturité dans la rencontre après avoir été mené au score et a montré de réelles limites pour espérer rêver au titre.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité