Cet article date de plus de 7 ans

HK et les déserteurs reprennent des classiques de Brel, Renaud ou Ferrat façon chaâbi

Kaddour Hadadi (HK), chanteur roubaisien, revient avec un nouveau groupe (les déserteurs à la place des Saltimbanks) et un nouveau projet. Un disque de reprises de grandes chansons françaises façon chaâbi, musique populaire algérienne. 
"Vesoul" de Jacques Brel, "L’affiche rouge" de Ferré, "Dès que le vent soufflera" de Renaud, "Toulouse" de Nougaro... Ça donne quoi joué à l'algérienne ? Pour le savoir, il faut écouter le nouveau disque de HK et les déserteurs.
Au son des derboukas, oud, violons arabes ou accordéon, le chanteur roubaisien revisite ces classiques de la chanson française. Avec respect et enthousiasme comme sur ce clip de "Vesoul".  
hkvesoul

Ce disque est d'abord un hommage à la double culture de Kaddour Hadadi, né de parents akgériens et citoyen engagé de Roubaix (il vit aujourd'hui à Bergerac). Il se souvient notamment des dimanche en famille à la plage de Bredene, près d'Ostende. Sur le chemin du retour, dans la R20 où tout le monde somnole après une journée au grand air, son père met sa musique – chaâbi et chansons kabyles. « Alors, quand j'entends Le Plat pays et ses descriptions de mer du Nord, je pense à cette ambiance. Pour moi, cette chanson a des saveurs de chaâbi. »

videohkclip

"Hk présente les déserteurs" sort le 17 février. Il sera en live à la Condition publique de Roubaix le 29 mars.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique