• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VAFC : Guingamp condamne quasiment Valenciennes à la descente en L2

Le défenseur valenciennois Kenny Lala / © AFP PHOTO / THOMAS BREGARDIS
Le défenseur valenciennois Kenny Lala / © AFP PHOTO / THOMAS BREGARDIS

Guingamp s'est donné un bon ballon d'oxygène dans la lutte pour le maintien en battant difficilement à domicile Valenciennes (1-0), désormais quasiment condamné à la relégation, samedi à l'occasion de la 35e journée de Ligue 1.

Par avec AFP

Grâce à un but de Beauvue (61), l'En Avant, qui restait sur cinq défaites de suite en championnat, dont une fessée reçue à Bordeaux dimanche dernier (1-5), a ainsi pris provisoirement cinq points d'avance sur la zone rouge en attendant dimanche et le match de Sochaux contre le Paris SG.

A trois journées de la fin de saison, les Bretons ont donc encore leur destin en main, même si le calendrier qui leur est proposé, avec deux déplacements à Monaco et Marseille entrecoupés de la réception de Toulouse, leur promet des sueurs froides jusqu'au 17 mai.

VA : direction ligue 2

Les Valenciennois ne peuvent pas en dire autant: avec neuf points de retard et une différence de buts largement défavorable (-24), il leur faudrait un miracle pour éviter de  retrouver une Ligue 2 quittée il y a 8 ans.

Loin du visage affiché dimanche dernier lors de l'humiliation vécue à domicile contre Nantes (2-6), ils auraient cependant mérité d'ouvrir le score à plusieurs reprises.

Mais Waris n'a pas cadré en angle fermé (24), pas plus que Ducourtioux après un mauvais contrôle (29), avant que le gardien guingampais Samassa repousse la frappe de Waris (37).
Guingamp 1 - 0 Valenciennes
France 3 NPDC

Des changements décisifs

Fébriles en première période lors de laquelle ils ont attendu la 39e minute pour se créer leur première occasion, une tête de Diallo détournée par Novaes avant un tir de Sorbon contré in extremis dans la foulée, les Guingampais auraient aussi pu concéder l'ouverture du score juste après le repos.

Mais Beauvue a enlevé in extremis un centre devant Ducourtioux (51), dont le centre tir dévié par Dossevi a ensuite été capté par Samassa (52).

Jocelyn Gourvennec a alors effectué un double changement avec les entrées de son habituel capitaine Mathis (à la place de Sankharé), de retour après un mois d'absence sur blessure, et de Giresse (en remplacement de Langil). Des changements payants puisque quelques minutes plus tard, Beauvue reprenait victorieusement d'une tête piquée un corner de... Giresse (61).

Et même si l'EAG a ensuite souffert, comme sur ce coup franc de Bahebeck (70), même s'il a raté deux occasions de faire le break par Giresse (72) et Mandanne (82), il a fini par décrocher sa première victoire en Championnat depuis plus de deux mois.

Les Bretons peuvent désormais préparer avec un peu plus de sérénité la finale de la Coupe de France contre Rennes, le 3 mai. La fin de saison de VA s'annonce beaucoup moins excitante.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus