Mercato : les pistes du RC Lens

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Quels moyens ? Quelle stratégie ? Quelles pistes ? Voici ce que l'on sait d'ores et déjà du mercato du RC Lens. Objectif : préparer une nouvelle équipe pour la Ligue 1. 

1. La stratégie du RC Lens pour le mercato

Faire bien avec peu de moyens. Les dirigeants du RC Lens. Hafiz Mammadov, le propriétaire du club, a beau venir d'un pays qui vit notamment du pétrole, rien de commun avec le PSG ou Maonaco. Les Sang et or ne feront pas de folies. Mammadov n'a pas alloué d'énorme enveloppe pour la saison prochaine. Au mieux, le budget lensois devrait tourner autour de 50 millions d'euros. 

On comprend bien alors les propos récemment tenus par Jocelyn Blanchard, le directeur sportif au micro de Foot Mercato : "Aujourd’hui, notre première mission c’est de recruter des joueurs qui sont libres. Mettre des indemnités de transfert sur des joueurs, il faut en avoir les moyens. On aura besoin d’abord de recruter des joueurs libres qui puissent nous faire progresser. Mais il faudra être intelligent. On ne fera pas que ça non plus. Il faut aussi avoir des joueurs qui nous appartiennent, de jeunes joueurs comme on a fait cette année avec Loïc Landre. Ce sont des projets qui font qu’un jour ces joueurs auront une cote qui nous apporteront une plus-value. Dans le marché du football, il y a eu beaucoup de joueurs surévalués, des salaires très importants et des clubs qui ne peuvent pas toujours suivre. On ne va pas spéculer, se lancer dans ce marché-là. On va essayer d’être cohérent, de respecter ce qu’on est capable de faire financièrement. » "Ce sera un projet cohérent et nous essayerons de travailler pour améliorer le groupe.", renchérit Gervais Martel. 
stratgéieblanchard


2. Les pistes du RC Lens pour le mercato

Andy Delort. Son nom revient depuis quelques semaines. "C'est possible" a dit Gervais Martel vendredi à l'issue du match de la montée. L'attaquant de Tours, co-meilleur buteur de Ligue 2, âgé de 22 ans, pourrait bien être l'une des première recrues lensoises : « La dernière fois où j'ai discuté avec Lens, c'était il y a quelque temps, a-t-il déclaré à Lensois.com. A l'heure d'aujourd'hui, nous n'avons pas eu l'occasion de nous rappeler puisque le Racing fêtait sa montée en Ligue 1. Nous nous repencherons sur le dossier à partir de lundi. Je ne vais pas cacher le fait que je reçois énormément de demandes d'autres clubs hexagonaux comme étrangers avec des propositions plus concrètes. Après, je sais ce que je veux pour moi et ma famille. (...) Lens, serait idéal pour moi et, avec ce public et le statut de ce club, ce serait parfait pour passer un palier. " Rennes ou Montpellier suivent aussi la piste de cet attaquant sous contrat avec Tours jusqu'en 2016 (quel indemnité de transfert ?). 
andydelortvideo

Youssouf Sabaly. Prêté par le PSG à Evian, ce défenseur latéral permettrait de présenter une alternative à Ludovic Baal. Selon Le Dauphiné, Lens s'est montré intéressé mais l'absence au PSG de Maxwell et Digne pour cause de Coupe du Monde pourrait compliquer l'affaire. 

Julien Féret. le profil type du joueur que décrit Jocelyn Blanchard. Libre, expérimenté. En fin de contrat à Rennes, ce milieu de terrain offensif (31 ans) aurait été contacté par téléphone par les dirigeants du Racing Club de Lens. Caen est aussi sur le coup. 
videojulienferet
Alphonse Areola. Oui, le garder fait partie du mercato de Lens. prêté par le PSG, le gardien sang et or est l'un des grands artisans de la montée. Kombouaré veut le garder : «  Il est certain que je ferai tout pour le garder à la fin de la saison et le Racing est avec moi ! J’espère vraiment qu’Alphonse continuera avec nous. » Mais Attention, le PSG a aussi besoin de présenter à l'UEFA des joueurs formés au club... 
Le latéral droit Marcel Tisserand, prêté par Monaco, pourrait aussi être conservé. 

Mounir Obbadi. Clément Chantôme.   Deux autres noms de joueurs expérimentés qui font partie des possibilités. Il y en aura sans doute beaucoup d'autres.

Quel objectif ? 

L'objectif du RC Lens serait de recruter un peu moins de 10 joueurs à l'intersaison. Le mercato commence officiellement le 10 juin. L'équipe bâtie par les dirigeants aura la saison prochaine de se maintenir sans se faire peur. Une place dans les dix premiers serait un bonus. A terme, selon Gervais Martel, Lens doit retrouver "une place parmi les 5 plus grands clubs français".